Catégorie : Montage de Mouche

5 mouches pour Mai 2019

De mai c’est l’époque ou la saison gagne en richesse.

Premier coup du soir lorsque le temps se réchauffe, truites et ombres gagne les zones moins profondes à la recherche de nourriture qui se fait plus dense. De mai en somme pêcheur à la mouche fait ce qu’il lui plait.

Ainsi débute cette sélection par un clin d’œil vers une mouche que propose Grégoire Juglaret  dans le dernier numéro de pêche mouche.

Le jig flash-back, réalisé notamment à l’aide d’un dubbing de phoque nous invite à la pratique de la pêche sous la canne.

Occasion pour moi de vous rappeler le rendez  à Banson le 11 mai avec l’opportunité d’appréhender et découvrir la gamme JMC en compagnie de ce grand champion.

Découvrir l’animation de Banson  le 11 mai 2019 :Animation 11 Mai à Banson avec Grégoire Juglaret

Poursuivant autour de la pêche en nymphe je vous conduis en direction de Fly concept ou Vincent nous propose une sélection de perdigones sélectionnées  à l’image de la Perdi AEC.

Des modèles très adaptés à la notamment de  nos rivières d’auvergne.

Les perdigones chez fly concept : http://www.fly-concept.fr/categorie-produit/nymphes/

Pourtant face à la densification des pratiques al hilo, je vous invite une fois encore à prendre un peu le contrepied en mettant aussi à l’honneur une veille mouche.

Associé à un dubbing lama olive claire, ce fut pendant de longue année l’un de mes fétiches  indispensables pour pêcher la haute Sioule.

Simple, très simple formule de montage : un hameçon, une bille laiton 3.5mm, des cerques en coq de bassecour roux, un corps en dubbing de lama, un cerclage en fil de cuivre or .

Avec la brouillonne de Sioule , c’est un  des modeles parfaits pour s’adonner à la pêche en sèche nymphe.

Olive donc comme un trait d’union entre les superbes éclosions d’avril qui nous ont permis de séduire quelques poissons et l’arrivée d’autres éphémères à l’image des ignitas .Imitation d’olive qui reste sans contexte la mouche à posséder pour débuter les premiers jours de mai.

Une imitation  dont il nous faut varier les montages pour pallier à l’éducation de certaines truites qui ont appris à se méfier de modèle dont nous avons déjà parlé ici.

Ainsi je vous propose d’aller vers  un modèle issu de la gamme Silverstone qui pourra vous rendre quelques services lorsque ces dames ont décidé de faire la fine bouche.

Une gamme de mouche que vous pouvez retrouver en kit prêt à l’emploi à Pacific pêche d’Aubière (63)

Enfin comment ne pas finir cette sélection sans rendre hommage à la reine des éphémères .Grande mouche de mai dont nous attendons tous la venue.

Opportunité pour ma part d’adapter un montage que je réalise traditionnellement à l’aide d’une aile en CDC en remplaçant celui-ci par une aile en PLA.

Une formule de montage que je vous décris maintenant :

-Hameçon wizzard  631 taille 10

-Cerques en faisan

-Corps en uni yarn jaune pâle avec un cerclage en soie floche marron

-Aile associant un dub bing de lièvre sans bourre de la marque Dutch Fly et en PLA beige clair.

S’achève cette sélection de mai ou je vous propose d’alterner les stratégies de pêche au gré de l’humeur des poissons en n’oubliant pas qu’en matière de pêche lorsque celle-ci se veut récréative plus encore que le résultat, c’est bien la façon qui reste essentielle

Occasion pour moi de vous proposer de laisser parfois aux vestiaires toutes ces cannes dédiées à la pêche en nymphe légère pour retrouver la joie d’une 7.6 et d’un petit ruisseau.

Quel pied de chercher en sêche à l’aveugle des poissons vivants encore au cœur de vallées encaissées que le bruit du monde n’a pas encore trop perturbé !!!!!!!!!!!!

5 mouches pour Avril 2019

D’avril les eaux se réchauffent enfin.

Après les premières semaines de l’année où il aura fallu insister de longue minute dans chaque veine d’eau, le moment est venu de passer en noyée pour chercher les truites actives

Pour la première mouche de cette sélection, place est donné à une noyée issus de la collection de Thierry Millot.

L’univers de Thierry millot : http://www.guidepechemouche.com/

Occasion de vous parler de sa nouvelle saison de guidage ou il vous amènera tour en tour sur les berges de l’Allier, de la Sioule jusqu’aux confins du Pays de Galles et de la Suède. Une mouche alliant un tag fluo et une aile en cou de poule pardo, valeur sure qu’il m’a généreusement confié.

Aparté dont je profite par mettre en valeur la pêche en noyée qui retrouve actuellement vivacité notamment sous l’impulsion des cannes swith.Une journée de pêche avec thierry saura à coup sur vous permettre de lever les premières appréhensions.

Clin d’œil  aussi que j’adresse à la boutique PLC pêche qui reste pour moi « the Fly shop spey » et dont les conseils sont essentiels pour qui veut sauter le pas vers cette univers.

La boutique PLC pêche : http://www.plc-peche.fr/spey-shop.html

Découverte de la nouvelle canne JMC Migration ( coup de coeur du mois)  : https://youtu.be/I3GudrzmAL0

Poursuivant ce tour d’horizon, à cœur d’une période ou les résines UV semblent avoir envahis l’univers du montage, une petite pointe de gluff  orange ambulance  vient apporter un brin de fantaisie à l’une des mouches que j’affectionne particulièrement pour la fin d’avril. Déclinaison d’un nombre de couleur important qui permet d’apporter des touches « teasing » à des montages éprouvés dans le temps.

Les résines gulff : https://gulffflyfishing.com/wp/

Montée sur un hameçon tmc 2499, cette mouche agrémentée d’une bille laiton est l’une des armes dont je me sers lorsqu’il s’agit de pêcher fin avril nos petits ruisseaux de montage qui sortent de l’hiver. Séquence en sêche/ nymphe qui reste à mon avis l’une des stratégies les plus pertinents pour appréhender ces secteurs

Avril c’est aussi et surtout le véritable début de la saison de pêche en sêche sur la Sioule.

De toutes les stratégies , de toutes les possibilités qui nous sont offertes pour séduire dame fario, nul doute que le simple fait d’apercevoir un museau se saisir de notre imitation reste pour moi la raison essentiel du fait que je suis pour toujours et à jamais un pêcheur à la mouche .

Nulle promesse, même la plus grosse, nulle traque même celle capable de déchainer les passions facebookienne n’a à mes yeux autant de valeur que le spectacle d’un léger remous qui se dégage dans une retourne.

Rhodanis, bwo, olive ou bien d’autres mots se voient ici imiter à la perfection par un montage mis au point par Vincent et qui reste pour moi la mouche la plus d’actualité au sein de cette sélection.

Une mouche que vous pouvez retrouver au sein de sa boutique

L’olive de chez fly concept : http://www.fly-concept.fr/produit/olive/

Partant d’un constat simple ou  parfois nos truites sur les parcours no kil ont appris quelques leçons de musique, Jérôme nous livre une déclinaison intéressante de cette fameuse olive.

Une version all Snow dont l’intérêt principale réside à mon sens dans la présentation très particulière que l’on obtient en utilisant ce matériel comme une collerette. Un montage réalisé à l’aide de patte de lievre artique qui sont disponible aujourd’hui de nouveau chez fly concept .Une flottaison extrêmement basse qui reste une parade possible pour attaquer des truites éduquées.

Terminons enfin cette sélection par une autre proposition d’olive que nous fais Fréderic sur sa chaine YouTube. Occasion dont je profite pour conseiller les plus débutants à poursuivre la découverte de sa chaine qui fourmille de mille conseils .Un support gratuit qui met en valeur l’esprit de partage d’un univers mouche qui en manque parfois.

Ainsi s’acheve ce rendez-vous, ou une fois encore je renouvelle ma proposition d’ouvrir les portes d’auvergne passion mouche à ceux qui désirent partager leur montage.

 

5 mouches pour Mars 2019

L’ouverture est là. Quelques jours encore et nous retrouverons les rivières de 1ère catégorie.

Difficile de ne pas choisir de mettre en lumière une sélection de 5 modèles quasiment dédiés à ces retrouvailles.

La Veron paonne :

De la fraicheur de mars, de l’espoir de commencer la saison par une belle truite, de l’emploi de ma canne switch, les premières heures de l’année se feront probablement au streamer.

 

Modèle issus des mouches Florian, la Veron  me plonge totalement dans l’univers du spey, rappelant quelques  célèbres mouches à saumon ou la plume de paonne reste une fibre essentielle. Seul petit bémol, le prix de la mouche (4.5 €)  qui peut représenter un budget.

Découvrir les mouches Florian : http://www.mouchesflorian.com/

La John Snow :

Poursuivant autour des pêches down Stream, le moindre rayon de soleil donne l’envie de quelques  dérives en noyée. Occasion de vous proposer un montage utilisant la PLA.

Sur un hameçon WN1 en taille 10 on positionne un tag en fibre de faisan doré, un corps en dubbing de lièvre cerclé d’un tinsel holographique bordeaux.La collerette est réalisée en patte de lièvre arctique noir.

Usage surtout d’un matériel très intéressant qui permet d’offrir du volume même dans les eaux les plus lentes à l’image des grands plats de la Sioule. Mouche qui se révèle aussi très efficace en réservoir.

La Javi de Mars :

De mars, des eaux qui malgré la météo printanière de fin février, restent bien fraiches sur nos rivières d’auvergne, on utilise des nymphes  denses pour ralentir au maximum nos dérives.

La javi de mars est réalisée  sur un hameçon jig Hanak 450bl en taille 14 et  un javi 3mm.Une mouche très vivante de par l’apport d’un dubbing  de grande qualité : Hare+ de la marque Dutch Fly Design et d’une collerette en CDC.

La mielleuse :

Pour d’autres qui ont la chance d’avoir quelques rivières plus chaudes , pourquoi ne pas imaginer attaquer la saison avec une perdigone issus des mouches  de Pierrot.

Remerciement à Pierre-Emmanuel Crisa qui m’autorise à vous présenter en exclusivité une nouveauté de son Fly shop : la mielleuse. Très belle nymphe qui associé les tonalités chatouillantes  d’un orange avec un poil d’appel réalisé en résine UV noir.

Découvrir les mouches de Pierrot : https://www.mouchesdepierrot.com/

Une nymphe qui sera disponible à la vente courant mars.

La march brown de Vincent :

Terminons cette sélection avec l’envie d’apercevoir quelques museaux se saisir des éphémères parmi les plus grosses que nous croiserons tout au long de l’année.

Imitation rustique  dont les nuances du corps ressemblent à la perfection aux rhithrogenas qui volent sur la haute sioule , la version de la brune de mars que nous propose  vincent reste pour ma part l’un des modèles les plus efficaces pour pêcher l’eau dans les méandres de Pranal en début de saison.

Une mouche qui plus encore que son aspect révèle surtout la parfaite connaissance d’un écosystème et la manière dont la vie s’exprime.flottaison extrêmement basse , choix d’un corps assez particulier  sont ici la démonstration qu’en matière de pêche à la mouche parfois les choses les plus simples sont les meilleures.

La March Brown de chez Fly concept :http://www.fly-concept.fr/etiquette-produit/march-brown/

Parlons de Germanica : https://www.fildepeche.fr/rhithrogena-germanica-grand-ephemere-du-mois-mars/

Ainsi s’achève ce tour d’horizon de quelques indispensables pour débuter l’année.Un voyage que vous pouvez poursuivre  dans le dernier numéro de pêche mouche.Une nouvelle formule pleine de conseil et dont la lecture peut être un excellent support pour réussir son ouverture , vous conseillant au passage l’article de Gregoire Juglaret .

L’essentiel n’étant pas d’être au bord de l’eau ?? qu’il vente , qu’il pleuve , qu’il neige ….

ps-Si vous souhaitez partager , alimenter  de montage dans cette rubrique même si vous êtes un fly shop , les portes d’Auvergne passion mouche vous sont grandes ouvertes.

5 mouches pour février 2019

Nous sommes en février.

De la 1er catégorie que nous retrouverons bientôt à la fermeture du carnassier, il se rendre à l’évidence, seules quelques parties de pêche en réservoir semblent pouvoir calmer  nos envies de pratiquer.

De la neige, des eaux qui sont maintenant glaciales, truites arc en ciel et autres partenaires de jeu ont choisi de vivre dans les couches inférieures.

Des 5 mouches à l’honneur pour ce mois, nul doute que le 1er sera un bob en mode discret.

Une version all black monté sur un hameçon hayabusa 751 en taille 10, sur lequel alterne un corps en faisan et une collerette en snowshoe Rabbit qui apporte de la vie nécessaire

Continuant ces mouches d’hiver, je me permets de vous proposer mon pinky mara .

Montage d’une mouche all marabout dont la couleur rose se révèle très prenante en ces périodes

A ce moment de notre palabre, me voici obligé de vous parler de la star du moment. Un arc trophée de 12 kg arrivée au domaine de Gerris.Clin d’œil qui m’invite à  parler des mouches  disponibles sur place.

Sélection de modèle effectué par Ludovic et dont on peut s’attendre à de très bons résultats comme cette bunch of Blood Worm qui m’a tapé dans l’œil.

C’est aussi le moment des grandes soirées passée à l’etau.On range, on trie, on élimine

Difficile de faire l’impasse d’une petite mise en bouche à travers une eine déclinaison de la célèbre pheasant tail.

Véritable contrepied à ces innombrables modeles de nymphes lisses, la snow tail jig reste un montage simple mais pourtant très efficace.

Sur un hameçon hanak 450 Bl on vient enrichir notre montage d’un tag rose et surtout d’une collerette en snowshoes rabbit noir de chez fly concept

Occasion de vous citer le Sanama qui a lieu le 23 et 24 féviers ou vous pourrez pour la première fois découvrir le Fly shop de Vincent et le réservoir de Banson.Un stand qui sera aussi le théâtre de quelques démonstrations de montage autour du snow par l’un de ces plus fidèles adeptes : Jérôme.

Enfin pour conclure ces 5 mouches, replongeons un dernier moment au cœur de la pèche en réservoir à travers la réalisation d’une mouche à l’usage bien particulier .Célèbre bung qui ouvre cet éternel débat de ces mouches indicatrices et de leur usage.

Univers ou  je nous trouve encore tellement frileux face à ces pratiques alors que bien des ailleurs ne se  posent pas autant de question à travers par exemple l’usage d’un airlock en riviere.

Occasion pour moi de finir en vous rappelant la venue du Rise à Clermont Ferrand le 16 février.

Pensez  à réserver vos places !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

5 mouches pour janvier 2019

Janvier 2019 vient de pointer le bout de son nez .Prétexte de débuter ces lignes en vous souhaitant à tous et à toutes mes meilleurs vœux pour l’année qui s’annonce.

Des vœux plein de santé, de bonne humeur mais aussi des vœux halieutiques ou truites, ombres, brochets et autres partenaires de jeu sauront nous ravir et remplir notre passion d’innombrables emotions.Mais pour l’heure ; continuité d’une rubrique née en 2018 sur APM : 5 mouches pour janvier 2019.

Malgré l’apparente douceur, nous entrons dans la période la plus froide de l’année. Les poissons de nos réservoirs ont mis le frein sur une activité.L’époque est à l’économie et aux pêches lentes.

A ce jeu une  bouchée comme la « Bunny leech »montée sur un hameçon TMC 300 en taille 4 ou 6 sait séduire les grosses arcs en maraude. Une queue, un enroulement de lapin et nous voici avec l’une des mouches les plus simples à réaliser mais qui reste un must lorsque le vent se lève et qu’il faut passer tout en douceur à milieu des couloirs. Une soie d’intermédiaire de 7, une canne puissance pour expédier la mouche gorgée d’eau et beaucoup de patience seront les rançons de la gloire.

Poursuivant autour de l’idée de s’amuser avec le vent, pourquoi ne pas jouer du « Gurgler » pour tenter de faire monter une truite. Une mouche réalisée sur un hameçon type TMC 100.Une tag en flashabou, un corps en hackle néon, un dos en mousse pour la flottaison et deux brins de ribler pour réaliser les pattes. Nous sommes prêts à stripper dans la vague.

D’espoir en museaux qui crevent la surface, il n’y a qu’un pas. Le moindre rayon de soleil de janvier nous laisse à penser que le sieur chiro peut être de la partie.

L’occasion de s’amuser avec une déclinaison du célèbre « Shipman buzzer ».

Une version made in maison, clin d’œil à manu de la Sioule. Sur un hameçon C123 Bl, deux brins de parafibre, un corps en bourre de chien et un cerclage en tinsel medium  holographique et voici que le tour est joué.

Quittons maintenant l’univers d’APM pour aller à la rencontre de celui de Damien. Un peu à l’image du kikinou nous avons tous nos brins de fantaisies, nos valeurs refuges, nos mouches fétiches, ainsi peut être décrite sa « Merdasse ».Un montage là encore simple mais très efficace qui se résume à l’usage de quelques fibres élastiques. L’occasion pour moi de vous conduire à la découverte de sa chaine YouTube qui propose différents montages

La chaine YouTube de Damien : https://www.youtube.com/channel/UC6t-Z8SbEIjHvQEKXBh8cOA/videos

De vidéo en vidéo, il est temps de conclure ces 5 mouches de janvier par un petit oeuf : « ‘ Egg Fly »réalisé par Frédéric.

Un montage très classique et parfois indispensable. Un modèle dont il me faut malgré tout vous mettre en garde. Beaucoup de plan d’eau interdissent l’usage de ce type d’imitation et il vous faudra être vigilant de la règlementation.

La chaine YouTube de Frédéric : https://www.youtube.com/channel/UCQ475qpCeiVvNYK-ghVGA8w

S’achève ce nouveau tour d’horizon, opportunité pour moi de proposer à tous les monteurs qui le souhaite de leur ouvrir les portes d’APM à travers cette rubrique.N’hesitez pas à me proposer vos montages pour alimenter les mois à venir….

5 mouches pour décembre (2018)

Du vent, de la pluie, quelques gelées, un soleil qui se fait plus frais, décembre vient de pointer le bout du nez.

De l’Allier à Langeac  qui coule à plus 30m3 à l’Alagnon fortement sollicitée  depuis le début de la saison automnale, il faut se rendre à l’évidence, nous ne finirons probablement  pas la saison à la recherche de maitre thymallus.

Proposition d’une nouvelle habitude  qui devrait  alimenter Auvergne passion mouche en début de chaque mois, je vous invite pour ce mois à  la sélection de 5 modèles issus de montage personnel ou de  mouche venant de différents Fly-shop. Occasion de donner un peu de vie et de  mettre en valeur le travail de passionné.

Pour débuter, commençons par un petit streamer qui vous permettra de jouer la carte de l’agressivité en misant  sur la beauté d’un dubbing que je trouve intéressant : Le spectra dub.

 

Un montage très simple  à réaliser et dont nous avions déjà parlé sur APM. Simple association d’une plume de volupté marron et d’un corps  fin en spectra bordeaux (disponible chez fly concept). Mouche très pêchante  au cours d’animation rapide sur une soie intermédiaire.

Découvrir les produits de la marque Hends : https://www.hendsproducts.cz

Poursuivant l’inventaire de notre boite avec en point de mire la densification de l’offre réservoir de la boutique Fly concept.

Vincent vient répondre ici à la nécessité de posséder au sein de sa boutique l’une des mouches les plus à la mode : le blob. Un modèle orange chartreux proposé par la modique somme de 0.85permettant  de s’équiper pour un prix très confortable.

Le blob orange/chartreux de fly concept : http://www.fly-concept.fr/produit/blob-orange-chartreux/

 

De l’arrivée de l’hiver, parmi l’un des changements les plus importants chez les truites de réservoir, le ralentissement de l’activité devrait  nous conduire à donner importance aux pêches dites statiques.

Occasion de vous parler des bonbons de Nicolas Germain .Déclinaison en de nombreuses couleurs d’une mouche très efficace et qui aujourd’hui conquiert chaque jour un peu plus les amateurs de pêche au fil et à vue.

La collection des bonbons de Nicolas Germain : http://www.nicolas39-peche-mouche.com/mouches-nymphes-bas-de-ligne/?pages/Nymphes-pour-p%C3%AAcher-%C3%A0-vue

Une mouche d’actualité qui vous permet d’alterner vos séquences entre kikinou,muletor et bonbon.Une mouche qui soutenu sous une sêche devrait être l’occasion de séduire quelques truites récalcitrantes.

Des eaux qui petit à petit se refroidissent, des poissons qui gagnent les couches profondes, certains d’entre nous auront la chance de pouvoir s’adonner à l’un des pêches les plus tactiles qui soit : la pêche aux bobs. Impossible alors  de ne pas vous proposer d’étouffer votre boite avec un montage un peu particulier.

Le perroquet, clin d’œil à la boutique lords of river et à ses plumes d’exception.

Un montage recevant un tag en plume de faisan doré pink, un corps en perroquet ara, un thorax en micro flash pearl, une aile en ostrich marabout olive cendré,  des joues à l’aide de pointe de plume de cacatoès de leadbeater et enfin des yeux en mousse rouge.

Découvrir les plumes d’exception de la boutique Lords of River : https://www.lordsofrivers.com/fr/51-plumes-d-exception

Pour conclure et coller à une nouvelle tendance qui chaque hiver semble convaincre de plus en plus de pêcheur à la mouche : la pêche du brochet .Je vous propose la mise en lumière d’un montage sans fioriture  alternant flashabou doré, bucktail blanc et chartreux.Une combinaison de couleur qui fonctionne très bien en cette période.

Un montage qui me permet de parler d’une boutique vraiment specialisé pour la traquer de maitre pike : smartlures.

Parcourir l’univers smartlures : https://smartlures.nl/

Ainsi s’achève cette revue d’effectif, promesse de quelques bons moments au bord de l’eau

5 mouches pour novembre (2018)

C’est après quelques semaines que nous sentons enfin la fraicheur de l’automne qui s’installe.

Les  parfums des feuilles mortes, la bruine du matin, la beauté des paysages nous poussent à la pêche, conscient qu’il nous faut parfois jouer avec des conditions délicates.

D’ici au solstice d’hiver qui annoncera les jours les plus courts de l’année, je profite d’une halte à l’étau pour trouver des ressources.

Comment ne pas commencer par imaginer une belle partie de pêche sur les gobages de maitre thymalus au bord de l’allier .Une pluie fine, une imitation d’olive et me voici le roi du pétrole.

Une imitation rustique mais dont l’efficacité n’est plus à démontrer. Une imitation auquel  je me dois de vous inviter à la rencontre de la boutique de Vincent .

Les olives de Fly Concept : http://www.fly-concept.fr/produit/olive/

Poursuivant mes envies de pêche sur la surface, je fais un clin d’œil à mon amis Jérôme Chicard. Fan absolu du snowshose Rabbit et très bon monteur, c’est aussi l’occasion de vous inviter à la rencontre de son groupe Facebook.

Le groupe Montage de mouche step by step : https://www.facebook.com/groups/1490817271134265/

Un support gratuit  qui décline  en d’innombrables step by step des montages pour s’occuper tout l’hiver et préparer la saison rivière qui arrivera bien vite.

Une mouche, émergence de chiro réalisée sur un hameçon Caleri 123 BL en taille 14.Un montage associant un corps en dubbing de lièvre noir cerclé d’un tinsel holographique. La flottaison étant ici assurée par un tube de mousse qui reçoit à sa base une collerette en snowshoe rabbit.

Pattes de Lièvre Articque : https://www.pecheur.com/achat-patte-de-lievre-tof-arctique-156010.html

D’un long bas de ligne, le temps du couloir de vent qui se dessine, je remplace ma sèche par une petite nymphe. Transformation d’une Montana, restant dans l’esprit d’une formule ressemblante.

Des cerques en faisan, un corps en paon cerclé d’un tinsel bleu, un thorax en dubbing de lièvre cerclé d’un hackle de coq et voici que le tour est joué.

Opportunité de prospecter lentement chaque zone propice. Opportunité de se servir de ce montage en pointe pour stabiliser un train de chiro.

Passage vers une autre dimension ou la soie de 6 prend de la valeur. Passage au cœur des pêches que je prefere.Noyée, Chiro, un train de mouche ou on laisse vagabonder ces humeurs au fil du lac.

Une mouche qui me conduit à mettre à l’honneur un produit de montage dont je deviens absolument fan pour mes noyées réservoir.

Remplacement de l’indispensable marabout pour décliner une variante de la célèbre  Cormoran. Un hameçon  wizzard WN-1, un base de coloris viva et surtout une aile réalisée en ostrich.

Lien Waspi Ostrich Marabou  : https://www.lakelandflytying.com/69621/products/wapsi-ostrich-marabou.aspx

Porte d’entrée vers des stratégies profondes que l’hiver et le refroidissement de l’eau nous conduit à anticiper. Occasion de mettre quelques gros yeux à mon kikinou.Occasion surtout de s’amuser à changer la destination d’une mouche dont l’usage reste et restera pour moi une forme de plaisir ultime.

Ainsi se clôture ces quelques lignes qui au final ne sont qu’une invitation à aller à la pêche.

 

De nouvelles couleurs chez Virtual Nymph

Les mouches les plus simples sont souvent les meilleures .Ainsi pourrait se résumer l’approche de bon nombre d’excellents pêcheurs que je côtoie tout au long de l’année sur les berges de la Sioule

Comment ne pas parler ici de la célèbre pheasant tail .Quelques fibres de faisan, un peu du dubbing bien souvent inutile et voici une mouche d’une simplicité déconcertante qui séduira encore bien des truites pour des générations à venir.

D’un postulat qui représente une part importante de la philosophie qui est la mienne, je vous avoue amis lecteurs que cet adage est devenu au fil des années un véritable dogme qui me conduit à épurer au maximum de toute fioriture chaque mouche que j’accroche au bout de ma canne.

Trop persuadé peut être qu’a l’image des éternels débats autour du bas de ligne , du nylon parfait , il est souvent facile de trouver quelques excuses pour se dédouaner de n’avoir su pêcher juste au bon moment.

Cherchant sans cesse à travers des matériaux l’outil de mes ambitions , cela fait maintenant un moment que je me sert d’un produit de la marque Virtual Nymph.

 

Découvrir le site Virtual Nymph : http://www.virtual-nymph.com/

Une bandelette de skin qui me permet de réaliser une imitation de ver d’eau relativement simple qui se résume à un hameçon CP 40bl de la marque JMC , d’une bandelette de couleur Natural , et de dubbing noir.

L’occasion  de décliner autour de ce produit plusieurs montages à l’image d’un autre effectué  à l’aide d’un javi 3mm sur un hameçon 2499 Bl taille 12.Un montage très dense qui se révèle efficace notamment sur les veines puissantes.

Des lieux de vie pour les gros ombres de nos rivières auvergnates.

Des ombres fantasques qui je l’espère n’arriveront à résister aux nouvelles couleurs de skin que la boutique nous propose.

Rapide passage à l’étau dès la réception d’une nouvelle commande qui est le prétexte à cet article .Une commande retardée  mais qui me conduit à mettre en avant le sérieux de la marque qui pour compenser le désagrément a fait un geste commerciale m’offrant pas moins de 9 couleurs pour l’achat de 5.Un comportement rare qui mérite de trouver quelques lignes sur auvergne passion mouche.

Ainsi pour conclure et satisfaire les monteurs les plus aguerris qui preferont passer quelques minutes supplémentaires à l’étau, je ne résisterai à vous proposer la vidéo d’un montage de nymphe de mouche de mai réalisé avec ce produit

L’epoque est à la diversité

De l’arrivée de juin ,on profite de la richesse qui se desinne.C’est le temps des sulfures et leur émergence qui ont l’art de rendre fou des poissons qui ont appris à se méfier de pale imitation.

C’est  aussi  l’époque des grandes rouges. L’occasion pour moi de mettre à l’honneur un produit de la boutique de Vincent : les dubbings de la marque pêche à soie.

Découverte produit : Dubbings laineux chez fly concept : http://www.fly-concept.fr/categorie-produit/fil-dubbing/

Une  gamme de couleur qui nous permet de répondre notamment à nos attentes lorsqu’il s’agit d’imiter les grands éphémères comme ce rouge lie de vin dont la couleur est juste parfaite.

Des dubbings prétexte à vous proposer un petit montage très rustique qui marche très bien sur nos rivières et notamment la Sioule.

C’est aussi le moment de diversifier ces approches .Comme un constat qui m’apparait de plus en plus pertinent ou l’avènement des nouvelles façons de pratiquer conduit bon nombre de pêcheur a refusé les défis de quelques désagréments.

Il suffit d’une Sioule dépassant les 20m3 pour ne plus voir âme qui vivent sur la riviere.Démonstation peut être que derrière la maitrise de quelques techniques se cache une profonde incapacité d’adaptation.

Pourtant que la vie est belle lorsque les grands lisses commencent à tirer suffisamment pour permettre une pêche en noyée de qualité.

C’est alors que viennent  les heures en spey.Les arabesques, les tapes qui se font lourde, la douceur d’un museau que l’on devine happer la sauteuse en surface.

Comme une évidence à devoir une fois encore mettre l’accent sur les précieux conseils que j’avais reçu en début d’année de la boutique PLC-pêche .Merci de cette disponibilité rare qui m’offre en ce début de saison 2018 , la bonheur d’une approche que je n’avais pas encore appréhender.La perfection d’un ensemble trés confortable associant une canne redington trout spey et une soie rio single hand spey.

Découverte produit : http://www.plc-peche.fr/canne-a-mouche-redington-hydrogen-trout-spey-11-3-soie-3.html

Eloge à l’envie de faire les choses autrement .Ainsi pourrais-je résumer ce cours passage sur la Dordogne ou je retrouve Mickael pour une descente en canoé.

Faire un Road trip sur la Dordogne à la mouche : https://www.guide-pêche-46.com/road-trip-sur-la-dordogne-nouveaut%C3%A9/

Rare sont les guides de pêche à proposer cette manière de lire et de parcourir la majestueuse riviere.Grace à une parfaite connaissance de chaque pool, il vous invitera à la rencontre de secteur encore tranquille de la pression importante de pêcheur.

Pour terminer ces lignes ,je profite de vous faire un retour  sur les chaussures Andrews que je porte depuis de début de la saison.

Découverte produit  : les chaussures andrew  :https://www.river-shoes.com/

Après plus d’une 30aine de sortie que ce soit au milieu des rochers coupant de la dore, sur les zones glissantes de la Sioule ou en progressant dans les veines puissantes de la Dordogne, le constat principale est la securité.Des chaussures lourdes qui sont de véritable engins tout terrain, voilà de quoi rendre jaloux les marques les plus prestigieuses.Le seul point de reflexion sera une usure légère qui se desinne au niveau des semelles.Comme une invitation probable à devoir changer les feutres bien avant que les chaussures n’est rendu l’ame.

Ainsi se poursuit une saison d’une richesse incroyable auxquelles les gouttes pluie et les orages très abondant m’empêche de vous amener dans les recoins les plus reculés de notre auvergne. Mais tout cela n’est que partie-remise.

Un mouche pour la pêche de l’ombre : L’arathyma

De ce weekend  de la pentecôte, c’est bien à maitre thymallus qu’iront mes pensées.

De la foule qui se  presse à la pêche en ces jours d’ouverture ; comme à mon habitude je laisse ma place pour parfaire quelques montages indispensables aux semaines qui arrivent.

Au cœur de l’auvergne, nul doute que ce joyau fait partie des plus beaux. D’allier, de Loire, de Dore, de Sioule ,de Santoire et de bien d’autres encore, chaque pêcheur peut avoir la chance de croiser un grand étendard

Ainsi c’est une nouvelle saison qui débute, celle de la traque de l’ombre, celle qui m’occupera jusqu’à mois de décembre.

Fantasque, amusant, perturbant, il est l’un des rares à nous pousser à la fantaisie une fois à l’étau .

Naissance d’une mouche , l’arathyma qui se veut être aux antipodes des couleurs habituelles.