Auvergne Passion Mouche

Journal d'un passionné de pêche et de nature

La Sioule

C’est au nord de Puy de Dôme, au milieu des Combrailles que s’écoule la Sioule.

Sur un linéaire de plus 90 km, de sa source proche du lac de Servières  jusqu’à son passage dans le département de l’Allier, la Sioule reçoit d’innombrables pêcheurs pour partir  à la rencontre de l’une des plus belles rivières à salmonidés d’Auvergne.

photo steph (29)

Au fil des kilomètres, la Sioule se décline à travers d’innombrables visages.

De l’apparence d’un chalk stream au milieu des prairies de Pontgibaud aux courants vifs qui s’accélèrent  à l’approche du village de Montfermy, c’est d’abord la haute Sioule qui se  propose à des séquences de pêche très intenses.

La Haute Sioule.

Pour beaucoup de pêcheur , parler de la partie haute, c’est parler d’un secteur de pêche qui s’étend  de Pontgibaud à la Chartreuse. Pourtant c’est oublier  le ruisseau qui s’offre à l’amont de la confluence avec la Miouze.

Proposition  à la rencontre des premières truites de la Sioule ,nous sommes ici sur le territoire de l’aappma de Saint Pierre Roche. Un secteur à ne pas négliger et qui pourra s’appréhender avec une petite canne 7’6, une soie naturelle et quelques araignées. C’est le parcours type de la pêche en sêche au poste.
Vient ensuite, la Sioule aux environs de  Pontgibaud. Elle serpente dans la prairie, entre méandres et petites accélérations. Ce secteur est la promesse avec l’arrivée de juin d’éclosion de mouche de mai qui ont fait rêver bien des moucheurs Auvergnats ,ecrivant en lettres dorées des secteurs comme la Gare des Rosiers ou le Camping.

Plus en aval, les choses s’accélèrent. Le cours d’eau prend de la vitesse malgré le débit réservé lié à la retenue d’Anschal.C’est une succession de radiers vifs et de petits  plats qui invite le pêcheur à tenter les belles à l’aide de toutes les techniques disponibles.

Nymphe au fil. Sous la canne ; noyée, sêche sont autant de promesses, autant de défis pour surprendre la belle. Terrain de jeu idéal pour commencer la découverte de cette riviere.La présence de quelques gouffres offrira l’opportunité de pêcher au streamer

A noter   le travail remarquable que font les APPMA de Pontgibaud et de  Montfermy .Elles invitent notamment le pêcheur sur des  parcours no kill de toute beauté. On trouve aussi sur le secteur de Montfermy  un programme de panneautage et d’information à l’intention des pêcheurs.

Le Site internet de l’AAPPMA de l’aappma de Pontgibaud :http://aappmapontgibaud.wixsite.com/lagibaldipontine

Le Site internet de l’AAPPMA de Montfermy Chapdes Beaufort : https://aappmamontfermy.wordpress.com/

Plus en aval ce sont les méandres de Queuille ou l’on pourra s’attarder quelques heures à la recherche d’un brochet.

Enfin s’ouvre la basse Sioule, ses plats immenses, ses coups du soir qui ont écrit la légende de la pêche à la mouche en Auvergne

La Basse Sioule

De l’aval du Barrage de Queuille jusqu’aux environs d’Ebreuil, la Basse Sioule offre des spots diverses. Le pêcheur à la mouche sera aux anges.
Des immenses plats ou les éclosions d’ignita se font la garantie de voir quelques museaux goulus aux courants entre les rochers du bout du monde, à chaque saison une stratégie de pêche differente.Sur la basse Sioule, la pêche à la mouche peut s’exprimer à travers chaque variation de notre technique.

A l’ouverture et au début du printemps , ce seront des techniques lourdes qui devront être mise en pratique souvent lié à la bonne tenue hydrographique de la riviere.Même si la pêche à la mouche de la Sioule reste possible au-delà de 20/25m3 , ce seuil représente  une limite importante et demande aux pêcheurs une bonne connaissance des lieux.

L’arrivée de la belle saison , de Mai à Juillet offrira les plus belles séquences de pêche en sêche.Si bien peu de pêcheur de nos jours avec l’avènement des pêches en nymphe al hilo sous la canne concède de revenir à des pratiques plus anciennes , la pêche avec un cul de canard à la surprise , en cherchant les postes prometteurs reste probablement l’un des plus beaux instants à vivre au milieu des herbiers.

C’est avec l’étiage et les mois d’été que la pêche se fera la plus difficile, il faudra faire preuve de beaucoup d’application. Fortement sollicité la Sioule  peut rapidement devenir lunatique et se monter très ingrate si l’on ne fait pas l’effort d’un minimum de discrétion.

Depuis maintenant quelques années, la Sioule sur ce secteur est en train de devenir une des belles destinations de la pêche de l’ombre avec de magnifiques sujets qui dépasse les 50cm régulièrement .Malgré tout la vigilance est de rigueur, très fragile ces populations doivent être respecté notamment en évitant leur ciblage en période de reproduction.

A noter la presence d’un panneautage important tout au long de la riviere avec en particulier l’indication des zones de fraie ( truite/ombre).Un travail important de l’aappma de Chateauneuf les Bains et de ces bénévoles.

Le site internet de l’aappma de Châteauneuf les Bains : http://aappma-chateauneuf-les-bains.fr/

Un territoire engagé :

C’est un territoire uni et fortement impliqué autour de  la défense de son patrimoine piscicole qui attendra le pêcheur. Cela s’exprimera notamment à l’aide d’une règlementation ambitieuse. La maille de  la truite est à 25 cm sur la haute Sioule et à  30 cm sur la basse Sioule accompagné d’un quota de 4 truites /jour. L’ombre est quant à lui totalement sanctuarisé puisqu’il est en no kill intégral sur l’ensemble de la rivière

Règlementation Sioule 2017 :

Maille de la truite Sioule Amont confluence avec la Miouze : 23cm

Maille de la truite Sioule de la confluence avec la Miouze jusqu’à l’entrée du barrage : 25cm

Maille de la truite Sioule de l’aval du barrage de Queille et jusqu’au departement de l’Allier : 30cm

Quotas de 4 truites /jour et /pêcheur

Ombre : Interdiction de prelevement de l’ombre commun sur toute la sioule

Plusieurs parcours no kill :

 

Préparer un sejour sur la Sioule :

Tout au long de son cours la Sioule offre des possibilités importantes de pêche et il sera bien difficile de se cantonner à ne rester qu’a un seul endroit. Connaitre la Sioule, se saisir de sa richesse vous conduira obligatoirement à alterner  entre les secteurs du haut et le secteur du bas.

Je vous propose quelques liens pour faciliter un séjour.

Ou pêcher : Vous trouverez ici plusieurs fiches parcours

Fiche parcours « Les No kill de Montfermy »: http://auvergnepassionmouche.fr/fiche-parcours-sioulele-no-kill-du-pont-de-montfermy/

Fiche parcours « Le pont Chambon au bout du Monde » : http://auvergnepassionmouche.fr/fiche-parcours-sioule-du-pont-chambon-au-bout-du-monde/

Se Loger : Plusieurs options s’offrent à vous .Au départ de la ville de Montfermy  vous aurez la possibilité de louer des gites aux bords de la rivière.

Louer un gite à Montfermy : http://www.auvergne-tourisme.info/hebergements-locatifs/montfermy/gite-communal-1-de-montfermy/tourisme-HLOAUV0630063348-1.html

Plus en aval  je ne pourrais que vous conseillez un halte à l’Escale de Châteauneuf les Bains .Vous trouverez en ces lieux le gites et le couvert avec l’immense opportunité que le propriétaire des lieux est aussi un guide de pêche.

Lien vers l’Escale : http://lescale-restaurant.fr/

Enfin pour ceux qui désirent un peu d’évasion,  à quelques kilomètres des berges de la Sioule, vous aurez la chance de pouvoir passer quelques nuits dans des cabanes perchées dans les arbres. Dépaysement garantie.

Lien vers Les cabanes des Combrailles : http://www.cabanesdescombrailles.fr/

Un guide de pêche : Pour gagner un peu de temps, l’une des options les plus aboutis reste de se faire accompagner les premières heures par un guide de pêche .Partis pris de ma part , je vous proposerai de contacter Emmanuel Estival. Il est sans nul la garanti d’avoir à faire aux meilleurs.

Lien vers Emmanuel Estival/Guide de pêche : http://www.peche-sioule.com/

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La Sioule invite à sa decouverte.Diversifiée, passionnante, elle reste l’un des joyaux de nos rivières et reste l’un des références nationales en termes d’environnement halieutique. Rare sanctuaire ou l’on peut parcourir un territoire habité par les 3 grands salmonidés français : La truite, le saumon, l’ombre commun. Elle reste pourtant un équilibre précaire et fragile dont chaque pêcheur doit avoir conscience.

Pour clore cette page, plutôt qu’un long discours, un hommage à cette rivière.

Si vous avez besoin d’info supplementaire , n’hesitez pas à me contacter via les formulaires du contact du blog , ce sera un plaisir de vous répondre.

18 Comments

Add a Comment
  1. impact du barrage de queille sur le biotope et les frayères des poissons merci de me répondre cordialement Philippe

    1. Bonjour
      Difficile de vous repondre de maniere complete en quelques lignes .Aucun barrage n’est en france sans consequence importante sur l’ecosysteme , simplement l’acquisition d’un reglement d’eau prenant en compte la fragilité ecologique de la riviere aura probablement permis d’en limiter les effets negatifs

  2. Bonjour,
    Plaisir et pêche de toute manière confondus doit rester un PLAISIR, habitant sur les bord de la Sioule vers Chateauneuf les bains j’ai vu depuis 30 ans des pêcheurs ramener des paniers pleins….des truites sur la sioule y en a pleins!!!!
    Après des années de pillages, un peu moins…Un barrage détruire et asphyxier lentement mais surement notre belle rivière, une pollution avoisinante ( traitements des terrains agricoles, fosses septique et égouts des maisons déverssés directement dans la sioule )etc…etc..
    Heureusement, ça bouge de plus en plus…car je me demande bien comment sera notre belle Sioule dans 50 ans.
    Pêcheur à la mouche, je garde 1 truite par an pour ma femme, quel est la plus belle image de voir cette fario retourner dans son habitat naturelle…

    1. Bonjour ,
      Je vous rejoins autant dans le constat que dans la necessité que nous avons pecheur à faire l’effort necessaire en pensant aux générations qui nous suivent.En limitant nos prelevements de maniere drastique nous ne sauverons peut etre pas la sioule mais au moins nous aurons essayé …c’est probablement le minimun à faire

  3. Bonjour,

    Très bel article, bravo pour ce que vous faites pour cette superbe rivière !
    Personnellement je viens de l’est de la France où certaines rivières n’ont pas grand chose à « envier » à la Sioule, mais la Sioule, c’est la Sioule !

    J’aurais une petite question à vous poser. Venant de l’est de la France je suis en possession d’une carte URNE et ayant des amis vers Pionsat, je souhaiterai aller 1 ou 2 fois cet été à la mouche dans le secteur de Chateauneauf les bains, avec cette carte URNE, puis-je pécher (en no kill bien sûr) ?

    Par avance merci pour vos lumières.

    1. bonjour ,

      Merci de vos encouragements pour ce modeste blog .Quand à votre question normalement aucun soucis pour pêcher la Sioule.

      +++steph

  4. Merci tout d’abord pour les infos diffusées. Pêcheur à la mouche en no kill intégral,je pêche et découvre la Sioule chaque année sur le secteur de Chateauneuf. Mes premiers ombres ont été capturés ici,au bout du monde, mais que des gros poissons. Où sont les ombrets ? La reproduction de cette espèce est elle une réussite sur ce secteur car peu de pêcheurs ont répondu à cette question. Par comparaison, sur la Dordogne, on touche des ombres de toutes tailles et je n’ai pas cette impression sur la Sioule et cela m’inquiète un peu? Merci d’avance pour votre réponse. Bien cordialement

    1. Bonjour

      Effectivement comme vous avez pu rapidement vous en rendre compte , l’etat de la population d’ombre certe presente reste malgrés trés precaire en nombre …Nous ne sommes probablement pas au niveau d’une riviere comme la dordogne , raison principal du manque d’ombret…Un grossissement qui permet de produire de trés beaux sujet demontrant la qualité de l’habitat mais en resumé un population faible qui necessite un politique de surprotection à travers un respect drastique des preconisations prises notament par notre aapppma de chateauneuf les bains…Ainsi peut etre nous pourrons esperer un colonisation plus importante mais cela prendre bcp de temps

      1. Merci pour votre réponse qui ne me rassure pas pour autant pour la population des ombres et surtout leur capacité à se reproduire sur la Sioule. Continuez vos efforts car c’est une magnifique rivière ! A bientôt peut être sur ses berges en 2016.

  5. il faudrait fermer la peche a la truite le jour que la riviere est en crue trop de prelevement merci tof

  6. Je suis assez d accord avec la proposition de tof…
    meme si ca signifie qu il va etre difficile de voir la peche ouverte sur la Sioule tant les lachés EDF sont frequent et aleatoire…

    Il y a une douzaines d annees, j ai ete temoin d un spectacle assez ahurissant et consternant.
    Lors d un laché EDF au printemps, les truites sont sorties en pleine frenesie!
    Un groupe de 6 pecheurs sont arrivés en fourgonnette et se sont placés sur le plat de Lisseuil et on fait le plein truites rapidement en pechant au gros vers. Les truites non maillées se voyaient arracher l hamecon de la gueule sans menagement avant de repartir a leau… enfin repartir… pas forcement en bon etat.

    apres un moment, je pense que cela correspondait au moment ou le quota de truites etait atteint, (je crois que c etait 10 a l epoque), ils remontaient rapidement vers les voitures et revenaient se placer au bords de l eau …panier vide!
    Nous etions deux ‘non locaux’ et nous avons trouvé ce manege un peu etrange…
    Je suis remonté en suivant l un d eux qui se precipitait vers sa forgonnette et la, j ai halluciné!!
    Les gars etaient en train de remplir des cagettes pleine de glace avec les truites !
    Il y avait environ une cinquantaine de cagettes par fourgonettes et deux fourgonnettes.
    Une vraie poissonnerie ambulante alimentée par 6 types en pleine bourre!
    Avec bcp de courtoisie, j ai interpellé le gars qui remplisait ses cagettes et j ai ete copieusement agressé verbalement par un deuxieme qui arrivait pour deverser sa manchandise! ‘On respecte le quota! et c est pas un parisien qui va nous dire comment on fait chez nous!!’ pour ce qui a ete le plus sympathique a entendre.
    Effectivement, tous les gars semblaient etre des environs, apparement.
    Ils respectent le quota, oui sans doute a chaque panier…. mais comment verifier dans l annee…ou meme la journee.
    Ces exterminators de la sioule sont restés une heure, puis repartis comme ils etaient arrivés vers un autre lieu qu ils ont denommé ‘au bout du monde’…

    Je n ose imaginer le total des poissons pris chaque annees de cette facon avec les multiples lachés de barrages EDF surtout si ils vont jusqu au bout du monde!!!

  7. Toujours aussi intéressant de te lire, et puis c’est très instructif pour le néophyte que je suis. Est’il possible de se contacter par téléphone en vue, peut-être, d’un sortie en commun?
    Merci pour tout.

    1. Bonjour

      Je vous remercie de votre commentaire.Si vous souhaitez me joindre , je peux vous donner mon numero de portable via le mail.

  8. bonjour

    superbe article sur la sioule dans le dernier numéro spécial mouche numéro 120 précis ,court ,sympa .

  9. Merci pour ce blog que je consulte régulièrement depuis mes Pyrénées.
    Je sejourne actuellement à aydat. Quel est selon vous le parcours le plus intéressant sur la sioule pour la nymphe au toc? J’ai déjà pêche le NK de montfermy qui est bien sympa. Merci pour tout.

    1. Auvergne Passion Mouche

      Bonjour

      Merci pour votre fidélité.Au niveau de la sioule , celle ci est globalement trés basse et pour les parties aval ,beaucoup de zone avec des herbiers dérangent la pêche .Je serai enclin à vous conseiller de pêcher plus bas vers menât en privilégiant les heures les plus tardives.

      1. Merci pour les Infos. J’hésite avec l’allier du côté de langeac ou je n’ai encore jamais été pêcher.

        1. Auvergne Passion Mouche

          Bonjour

          Vous trouverez sur le secteur de langeac un no kill practice avec des arcs et un bon peuplement d’ombres

          +++steph

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auvergne Passion Mouche Frontier Theme