Auvergne Passion Mouche

Journal d'un passionné de pêche et de nature

Appréhender le tannage d’une peau

Appréhender le Tannage d’une peau au sel d’alun.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’arrivée de la saison de chasse est souvent pour le pêcheur à la mouche le moyen de reconstituer son stock de plumes et de poils. C’est aussi d’un point de vue écologique l’occasion durable de donner une seconde vie à des choses qui finissent souvent au fond de la poubelle (dévellopement durable en somme.)

Des techniques de conservation.

La conservation des peaux dans le temps nécessite la mise en œuvre d’opération qui permettront au support de ne pas s’altérer.
Plusieurs façons peuvent être utilisées allant du simple salage à des méthodes plus aboutis comme le tannage.
De manière personnel, j’ai pour habitude de privilégier la technique du salage sur des peaux de faible épaisseur comme celle des lapins, lièvre et autres petits animaux. Un traitement par pseudo- tannage sera quant à lieu plus approprié à des peaux d’animaux de plus grandes envergures comme le chevreuil, l’Izard, etc….
Cet article aura pour but de vous decrire un procédé de tannage relativement simple utilisant le sel d’alun comme agent chimique.

Méthode de tannage au sel d’alun

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

-1 er phase : préparation de la peau

Tout d’abord après réception de la peau, on prend le temps d’enlever sur le cuir les parties de chairs restantes. Un nettoyage par abrasion (en frottant énergiquement) sera réalisé à l’aide de vinaigre blanc.

-2eme : épouillage.
Les animaux sont souvent parasité par de multiples êtres vivants comme les aoutats et autres tiques, poux. De fait on réalise un premier trempage de la peau dans une solution de 9 litres d’eau pour un litre de vinaigre blanc. Ce trempage dure entre 12à24heures.
Une fois l’opération réalisée, la peau est soigneusement rincée à l’eau claire. La voici prête pour la prochaine opération
-3eme : le bain final
Par la suite la peau est plongée dans un bain contenant du sel d’alun (disponible en pharmacie) au quelle on ajoute du gros sel de mer
Proportions pour 9litre d’eau : 500 gr de gros sel , 1kg de sel d’alun

La peau est laissée immerger entre 7/8 jours dans la solution. Il est important de s’assurer que la peau trempe bien dans son entier. Une astuce est de recouvrir celle-ci d’un poids ou le cas echeant d’une pierre assez lourde.
A mi traitement (après 3/4 jours) l’ensemble est mélangé pour permettre d’homogénéiser la solution.

4eme : Le séchage

Il est temps de ressortir la peau. Après l’avoir rincé abondamment pour éliminer toute trace de la solution, la peau est cloué sur une planche la face cuir vers l’extérieure.
La peau est mise à sécher dans un endroit le plus aérer possible.
Après quelques jours, la peau est maintenant prête à être utiliser .Ne reste plus qu’à monter les mouches.

streamer

7 Comments

Add a Comment
  1. merci maintenant je sais

  2. Bonjour,
    Pour la tannage d’une face de lapin je ne sais pas comment la tanner.Avez- vous un truc.

    Merci
    Bien à vous
    Gaetan Brown

    1. Bonjour

      Pour un peau de lapin , je ferai un simple salage de la peau .

      +++steph

      1. merci pour la rercette.La fourrure elle,la brosse t,on seulement quand elle est seche,merci

  3. Blog très sympa ,très complet et très « pro » bravo pour le partage et merci , j’ai aimé, pas seulement pour les peaux 🙂
    Hérondeau

  4. Est ce que la peau reste souple de façon a couper des lanière?

    1. Auvergne Passion Mouche

      bonjour

      J’aurais tendance à dire que non
      ++steph

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auvergne Passion Mouche Frontier Theme