2018….le bilan

Encore une poignée d’heure et il sera temps de dire au revoir à 2018.

Clôture d’une saison pleine de souvenir. Clôture d’une saison parfois difficile à l’image des premières heures de l’année sur la Sioule ou je me suis quelque peu ramassé.

Clôture surtout d’une saison qui m’a encore fait découvrir des paysages magnifiques.

Ainsi débute ces lignes dont je ne peux éviter de faire le bilan annuel d’Auvergne Passion Mouche.

Malgré une production d’article plus faible ( 100 en 2017/53 en 2018), c’est votre fidélité qu’il me faut louer. Une fidélité qui conduit APM vers des statistiques supérieures en proportion par rapport à 2017.Plus de 2.5 millions pages vues.

Une réalité dont il ne me faut jamais oublier que ce resultat repose avant tout sur votre présence. Des premières lignes  qui vous sont dédiées cher lecteur. Merci à vous tous

Reconnaissance d’Auvergne passion mouche qui au-delà de son aspect virtuel a trouvé en 2018 une forme d’existence réelle par la création d’une entité associative. Porte d’entrée vers 2019 ou j’espère que nous pourrons porter de véritable projet.

Des idées plein la tête qui me replonge dans quelques souvenirs.Ainsi continue ce bilan à l’image de quelques coups de coeur.

Coup de cœur Matériel.

Encore une saison d’une richesse incroyable ou j’ai pu découvrir quelques nouveautés mais aussi des valeurs sures.

Comme une introduction qui m’a fait découvrir les chaussures Andrews et m’a permis de faire naitre un partenariat avec river shoes.Clin d’œil indispensable à l’égard de ces personnes qui ont été présent et m’ont aidé à apporter de la qualité à travers mes articles. Merci notamment à Sébastien qui se reconnaitra je pense (https://www.river-shoes.com/)

Continuité autour d’une canne à mouche. Coup de cœur d’une arrière-saison réservoir très dense ou il m’est impossible de ne pas partager mon enthousiasme à l’égard de la JMC pure Lake 10 soie 6.Une canne parfaite pour appréhender les pêches que j’ai eu la chance de partager avec vous sur le numéro 129 de pêche mouche.

Un look sombre mais surtout une douceur qui au-delà des performances vous accorde ce qui me semble essentiel : des sensations sans compromis avec nos partenaires de jeu.

Coup de cœur littéraire.

2018 nous aura livré une fois encore d’innombrables lectures. D’un éime traité sur la nymphe à vue à l’inventaire de quelques points GPS, il est un ouvrage  indispensable au sein d’une bibliothèque.Un livre ou plutôt une bible pour les amoureux du CDC.

Coup de cœur Fly tying.

Comment éviter à ce stade de ne pas parler de mon ami Vincent.Des années que nous cheminons ensemble sur les bords de la Sioule. Une amitié qui nous a conduit à l’autre bout du monde.

Mais une amitié surtout qui me conduit à être admiratif du travail qu’il a accompli en 2018.

Un engagement fort pour apporter un souffle nouveau au lac réservoir de Banson, une volonté sans faille à défendre et à porter des projets à sein de son aappma Montfermy/Chadpes Beaufort.

Enfin le développement d’un nouveau Fly shop : Fly concept dont son expertise fait (j’en suis convaincu)  de sa boutique un partenaire de grande compétence auprès de ces clients.(http://www.fly-concept.fr/)

A essayer sans modération et surtout un avis tranché qui me conduit à vous pousser à lui rendre visite. Peu de gens ont autant donné à la pêche à la mouche et à la protection de la Sioule dans mon département.A l’heure ou beaucoup profitent du travail accompli ,nul doute je le crois que Vincent mérite le succès.

Coup de cœur d’ailleurs.

D’ailleurs parfois lointain je laisse aujourd’hui place à ces parties de pêche que je me remémore en plein mois d’aout sur les bords de la Clarée.Peu de rivière, peu de vallée me semble si épargné de la présence humaine.

De nos montagnes souvent dévisagées à grand coup de piliers et autres remontées mécaniques, je dois avouer que les heures passées au bord de ces eaux m’ont réconcilié avec des paysages alpins qui parfois me font froid dans le dos. Sentiment mitigé d’une nature sacrifiée à l’ambition de canon à neige qui détruisent chaque année un peu plus ces joyaux d’altitude.

Coup de cœur d’ici.

De Sioule, encore et toujours, de Sioule, de son odeur, de ces herbiers. De ces museaux qui se dessinent dans l’obscurité  d’un coup du soir sur les plats de chateauneuf.De Sioule encore lorsque je m’enfonce dans les gorges de Pranal.

De Sioule dont je n’ai cessé de  fuir cette année toutes  les polémiques, tous les débats inutiles, retrouvant la quiétude d’une solitude qui me convient de plus en plus.De Sioule enfin  lorsque là posté dans quelques centimètres d’eau la soie se tend et que je ressens le poids de l’un de ces magnifiques truites.

2018 m’a encore livré la chance d’apercevoir des poissons dans les dimensions trahissent un age avancé. De Sioule comme la madeleine de Proust de la passion qui m’anime.

Coup de cœur enfin …

Conclusion enfin à travers ces images, ces vidéos, ces heures de rêveries que je passe à regarder l’œil plein de désir .De ces récits d’ailleurs ou je comprends que la pêche à la mouche peut devenir un formidable outil de communion. Point de repère d’un engagement à faire revenir en 2019 le RISE dans le département du Puy de Dôme.

Ainsi s’il me fallait terminer ces lignes par une invitation, je vous propose de nous retrouver tous très bientôt .Le vendredi 16 février 2018 au cinéma le capitole…..

2 Comments

Add a Comment
  1. Merci , pour vos formidables articles qui nous font découvrir ,peu à peu les paysages divers et variés,ainsi que les différentes pratiques de pèche.en tant que pécheur passionné,j’aimerai pouvoir faire votre connaissance, afin de pouvoir découvrir pour la saison 2019 la sioule!..

    1. Auvergne Passion Mouche

      Bonjour gerard
      Je profite de l’occasion pour vous souhaiter mes voeux pour l’année et ce serai effectivement avec grand plaisir que l’on pourrait se croiser …d’ailleurs si vous allez au cnpl …je serai sur le stand de la fd63

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.