Auvergne Passion Mouche

Journal d'un passionné de pêche et de nature

Un plan qui se deroule sans accroc

8 h du matin, aujourd’hui je pêche…

Ainsi peut débuter cette journée de pêche en réservoir ou la décision est prise de tout faire pour croiser la dame du lac.

Une vieille dame, d’un âge canonique, rareté de plus de 8ans qui se positionne probablement parmi les plus gros  poissons introduits dans l’ensemble des  réservoir français. Un défi de 12 kg qui ne peut être qu’une traque évidente pour le pêcheur que je suis et qui aime plus encore que tout le reste chercher ces poissons trophées de réservoir

De gerris , de ces 5 hectares d’eau , je dois me résoudre à choisir  soit une pêche en aveugle lançant inexorablement mes streamers et attendant le secret espoir d’enfin réussir à tromper la belle , soit une philosophie plus tranquille ou je fais le pari d’une rencontre qui n’a rien d’improviser.

Aujourd’hui je pêche, ou plutôt devrais-je écrire, j’attends le moment précis, conscient que cette journée me vaudra probablement une belle déconvenue.

J’attends dans un secteur choisi grâce à la connaissance des lieux où il me faut regrouper les infos ou plutôt espérer que les acquis des heures passées sauront rendre à la chance une destinée prévisible.

Le vent, les infos que me livre Laeticia, les positions de quelques autres aquabonitas qui maraudent, la patiente indispensable à ce genre d’exercice sont l’unique ressource que je possède pour accomplir ce defis

9h…A l’autre bout du lac, pêcheurs du jour semblent  connaitre de belles séquences de pêche et les  prises s’enchainent.

Il me faut éviter absolument d’être absorber par cette envie de plier du carbone. A l’image d’un pêcheur à vue qui oublie tout le reste pour une proie, je dois me comporter de la même manière et aucune perturbation ne doit venir contrarier cette séquence.

10 h , je profite d’un petit rayon de soleil pour m’amuser avec une fario qui traine dans les parages .Une petite Montana lesté en guide d’amuse-gueule , je tente ma chance alors qu’arrive devant moi un groupe de jaune .

Du regard je cherche ma canne à stream , conscient que tout à long de la journée je devrais là garder à portée de fusil.

Une canne soie de 7 ou je n’ai rien laisser au hasard , un gros bunny Lake en 2 , 5 mètre de pointe  en 20/100 pour me garantir suffisamment de discrétion  et enfin des nœuds sur lesquels j’ai accordé plus d’attention qu’a l’habitude.

10h…et quelques minutes …..Dans l’eau verdâtre, juste là sous une jaune, une grosse masse se dessine …elle est là, juste là, se baladant tranquillement avec quelques copines et profitant d’une conversation que je compte bien perturber. De vieux poissons j’ai appris que nous avons le temps.Leur manière de vivre laisse place à une forme de quiétude ou toute précipitation peut conduire  à créer les conditions de l’échec.

A Vue, au Stream à vue, ma pêche de prédilection lorsque je traque les belles mémères, c’est sûr, je m’apprête à avoir une chance d’accomplir cette envie.

Instant T d’un streamer qui s’enfonce dans l’eau.Un mouvement de scion juste pour ralentir l’immersion lorsque le museau vient se coller à la mouche. La gueule qui s’ouvre, le poids qui plie le carbone, un combat tout en force sans aucune forme de violence .J‘ai au bout de la ligne ce qui je suis venu chercher : la 12kg de Gerris.

Instant T+1 …J’avais tout prévu sauf l’épuisette.

Comment la faire rentrer. Par la tête au risque d’arracher le stream du coin de la bouche, par la queue au risque d’un mauvais coup. Sincèrement de toute cette histoire, je crois que la belle dame a du bien s’amuser de me voir aussi penaud.

Instant T+2, la voici à mes pieds .Admiration d’une truite de réservoir hors norme.

D’un animal qui a passé sa vie, peinard, tranquille à manger pour devenir l’objet de mon envie du jour. Truite  qui est probablement bien moins eduquée que nombre de farios de nos rivières , vivant dans un lieu où ses nageoires impeccables démontre combien elle a dû rester heureuse.

D’un animal née de l’homme mais qui pour moi est tout aussi respectable que bien d’autres, ne faisant guère de différence sur la manière dont s’exprime la vie.

D’un animal, d’une truite dont ma seule préoccupation sera de passer un moment avec  et de prendre un maximum de précaution pour lui offrir la chance de repartir dans les meilleurs conditions.

Instant T….terminé d’une rencontre  dont mon unique orgueil sera d’avoir réussir à accomplir une stratégie définis à l’avance…

3 Comments

Add a Comment
  1. Slt Stéphane, très joli coup de ligne, sortir une truite de cette taille c’est le pied.. Bravo aux gestionnaires de ce reservoir pour la qualité et la taille de leurd poissons.

  2. Beau coup de ligne, et bravo d’avoir résisté à la tentation parfois trop facile parfois pas…

    Le Matou

  3. Très beau récit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Auvergne Passion Mouche Frontier Theme