Rétrospective 2019

Déjà plus 8 ans que j’ai créé Auvergne passion mouche.Pourtant au travers de l’année la moins productive en nombre d’article, je suis toujours étonné de l’assiduité des lecteurs.

En 2019, une moyenne de 200 visiteurs quotidiens .Des  articles qui sont aujourd’hui lu et relu, affichant  plus de 300000 lecteurs depuis leur publication, obtenant une indexation de premier plan sur le moteur de recherche Google. Une fois encore je ne peux que vous remerciez de votre présence.

Une année où il difficile de ne pas penser d’abord et avant tout autre chose à la sècheresse qui a sévit au cours de l’été.

De Sioule ou dès les premières semaines nous avons perçu que 2019 serait une année compliquée. Un printemps sans pluie, un été caniculaire .

De Sioule et du brouhaha de l’énergie verte qui s’exprime à travers la construction d’une microcentrale en plein milieu du parcours de graciation de Châteauneuf les bains.

En résumé, une saison à oublier où j’ai très rapidement choisi d’aller vers d’autres contrées. Expatrié mais ravi où j’ai parfois eu l’impression d’être béni des dieux.

Comment  oublier cette truite de 64 cm de la Dordogne prise à la première lueur du matin. Une Dordogne  qui m’a offert l’intensité de moment d’une rareté exceptionnel à l’image d’une autre journée où je touche plusieurs truites avoisinant les 50cm.

Une rivière que j’ai plusieurs fois visité, retrouvant le plaisir de quelques berges qui coulent dans mes racines familiales.

Aurait-il fallu attendre des années avant de retrouver le plaisir de parcourir ses  lieux comme lorsque j’étais enfant, passant chaque année mes vacances en terre lotoise. Occasion peut être de faire un clin d’œil à Mickael.

Mickael Andrieu guide de pêche sur la Dordogne : https://www.guide-pêche-46.com/

Voyageur d’innombrable péripétie, 2019 m’a permis de retrouver le sens d’auvergne passion mouche, libéré d’une décision que j’ai enfin acté lors du dernier conseil d’administration de mon aappma.

Partageant l’expérience  qui est la mienne ou leçon m’a été fait qu’il ne faut jamais attendre de soutient, comprenant que bien des sourires ne sont que des espoirs de quelques mots amicales à travers ces pages.Naif d’un exemple que je sois parfois de croire  que nous faisons des parcours ou la vie est sacralisé dans l’unique but de la regarder s’épanouir et non  de briller sur les réseaux en s’assurant que sa trombine est bien visible.

En 2020, je ne serai probablement candidat à aucune élection, laissant l’ensemble de mes mandats. Conclusion de plus de 10ans d’engagement ou je ne laisse derrière moi aucune amertume mais d’immense regret de ne pas avoir l’envie de continuer.

Peut-être cela reviendra dans les mois à venir mais pour l’heure je suis trop convaincu qu’aujourd’hui l’évolution de notre loisir pêche ne laisse plus guère de place au simple passionné amoureux de nature sans aucune ambition mercantile.

Quelle raison aurait je à donner de mon temps alors que je n’ai rien à vendre ?…n’est ce pas !!!!!

De pêche encore, ne faisant qu’une petite pause à la fin du mois de septembre ou quelques cervicalgies ont eu raison de mon enthousiasme.

D’automne, de mes trop rares rencontres avec quelques ombres auvergnats et de mes retrouvailles avec nos réservoirs.

Envie qu’il m’est donné de mettre l’accent sur le plus beaux d’entre tous : Le lac du Bouchet que j’espère vraiment pouvoir fouler de nouveau dans les années à venir.

Premier coup de projecteur d’un article rétrospective auquel  j’affirme mon admiration pour le travail accompli par la fédération de pêche de la haute Loire.

Combien parfois ai-je le sentiment que le pêcheur que je suis est mieux compris loin de chez lui qu’a sein même de son département.

Une évidence que certains acteurs privés à l’image du domaine de gerris tentent de perturber. Un lieu qui nous offre à chaque partie de pêche le plaisir d’une convivialité essentielle à l’épanouissement de notre passion

Le domaine de Gerris/Réservoir de pêche à la mouche : https://domainedesgerris.com/peche-mouche/

Coups de cœur que je multiplie à destination d’autres produits comme les chaussures Andrews qui confirme d’année en année leur qualité. Après 2 saisons les miennes ne montrent aucun signe de vieillesse à part les semelles feutre dont Sébastien assure l’entretien.

Les chaussures andrews : https://www.river-shoes.com/

Ma joie aussi d’avoir vécu cette saison avec un Peux Fulgor. Enthousiasme sans égal à l’égard d’un joyau que j’ai tant attendu et  qui représente le graal absolu lorsque l’on parle moulinet à mouche.

L’univers de Peux : https://www.peuxflyfishing.com

Clin d’œil enfin pour Vincent qui offre aux pêcheurs à la mouche l’opportunité de trouver une boutique en ligne de qualité.

2019 aura été pour moi l’occasion de regarder grandir « Fly concept ».Une marque qui me semble destiné à un bel avenir.

Découvrir Fly concept : www.fly-concept.fr

Ainsi pour conclure, permettez-moi de me projeter vers 2020 ou d’auvergne passion mouche, je vous inviterai à quelques recits venant d’un ailleurs ou « au milieu coule une rivière ». Terrain d’expansion de cette poésie que j’aime retrouver dans chaque arabesque.Rêveur infatigable des mots de Mc Lean.

2020 qui à l’heure où j’écris ces lignes semble si proche.

Opportunité de vous souhaiter de passer le cap de la nouvelle année un verre de champagne à la main et des rêves halieutiques plein la tête.

 

2 Comments

Add a Comment
  1. Un article plein d’émotion doté de magnifiques images ! C’est sublime !
    J’apprécie les chiffres que vous donnez au début de votre article. C’est de belles statistiques qui font l’objet de mon blog : https://apprendre-la-peche-en-ligne.com !

    Vous avez une belle écriture ! Si vous pouvez me donner votre avis sur mon site internet, j’en serait très reconnaissant !
    Vous souhaitant une belle fin d’année !
    Tom Court

  2. Merci stephane pour cette année de lecture qui M à permis de M évader au bord de l eau, je te souhaite 2020 pleine de joie et bonheur auprès de ta famille et 2020 remplit de bon moment là canne à la main et le silo au bout des doigts pour nous transporter à tes côtés le temps de la lecture.
    Au plaisir de te rencontrer sur les berges de la bave.
    Benoît st céré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.