Dans l’intimité des Culs Blancs

Dans le langage populaire des pecheurs de Sioule , les mouches de mai sont devenus des culs blancs.Ces grandes ephemeres qui font tant rever .Pourtant sur la Belle , les filles se font difficiles et peu de ces belles bouchées finissent dans la panse de  nos truites .

 

Pour moi les choses sont differentes , j’adore les mouches de mai et leur voue une grande admiration , je peux rester des heures assis sur un caillou à les regarder .Hier j’ai eu l’opportunité de passer un moment avec quelques unes

 

Nous nous sommes observé , les yeux dans les yeux

 

Sortie-de-peche-2011-4137-border.jpg

 

Avec beaucoup de patience , je me suis même risquer à faire les essais que je souhaitais .Des séquences vidéo macro , mon d7000 , mon vieux tamron 90mm.

J’ai tenté ma chance , mais le vent m’a joué des tours.Mes premiers essais .

 

 

 

Un autre essai

 

 

 

  A terme j’espere pouvoir réaliser un film sur la microfaune de la sioule pour démontrer au esprit chagrin sa richesse  mais il reste pas mal de travail pour maîtriser tous cela .
Du coup je me suis remis à faire quelques clichées….posé sur son caillou  danica contemple la rivière
Sortie-de-peche-2011-4142-border.jpg
Le soir est venu sur la Sioule , les couleurs se sont estompé .Nous nous sommes quitté , je suis partis moi avec ma canne , elle s’est reposé sur une feuille
Sortie-de-peche-2011-4130-border.jpg

 

Updated: juin 20, 2011 — 2:11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.