Auvergne Passion Mouche

Journal d'un passionné de pêche et de nature

Conseils pour appréhender un séjour dans le Montana

Il est temps de conclure  la série d’article dédié à notre séjour au Usa.

Derniers jours au royaume des farios :La Big Hole River
Dans les pas de Norman
Au centre de la Terre des Geants -Missouri River
Quelques heures sur le Depuy spring creek
Du parc à la riviere , au coeur du Yellowstone
Escale sur la Madison River et Three dollars bridge
Première halte sur la Henry’s Fork et la Warm River

Une conclusion sous la forme de quelques conseils qui je l’espère permettront à certains d’entre vous de tenter cette aventure vers l’un des lieux les plus emblématiques du monde.

Une question de budget.

De l’autre côté de l’atlantique, à des milliers de km, si loin, nous avons souvent l’impression que l’un des freins majeurs à la réalisation d’un séjour de pêche reste sans nul doute le budget

Je voudrais commencer par aborder cet aspect pour le mettre en perspective avec la réalité que nous avons  vécus. Paramètre qui sera le fil conducteur de ces quelques conseils.

Ayant  fait plusieurs séjours de pêche à l’étranger par le passé et notamment dans les pays de l’est, j’ai rapidement perçu que l’inconnu avait un prix et que souvent l’usage d’un professionnel permettant d’être rapidement efficace devenait essentiel à la réalisation d’un séjour réussi.

Parcourant les diverses sites de prestataire, il vous sera facile de mesurer que le budget d’un séjour en Slovénie, en Croatie s’étale classiquement dans la zone des 1500€.Seuil significatif qui allait servir de référentiel à notre séjour pour tenter de partir dans le Montana avec un budget raisonnable, environ 2000€ pour 12 jours.

Ainsi le premier conseil que je vous donnerai résidera dans la capacité à anticiper votre séjour plusieurs mois à l’avance permettant de trouver des billets d’avion à des tarifs très competitifs.Pour info et donner ici un ordre de valeur, nous avons fait Francfort/Salt Lake City en A380 pour 600€ A/R.

Conseil applicable dans le cadre de la location de la voiture et  au niveau de la location des hébergements. Modération pourtant autour du logement, l’opportunité de prendre le risque de réserver à la dernière minute sur des plates-formes comme cooking peut permettre parfois de bénéficier de tarif très attractif.

Un départ vers l’inconnu.

Comme une évidence, comme une  envie d’ailleurs, nous devons percevoir qu’il peut être très difficile t d’obtenir en amont les infos nécessaires à la réalisation d’un séjour. Raison principale qui pousse beaucoup de pêcheur à faire appel à des prestataires de services capable de préparer leur aventure.

Ainsi aurait-il été plus simple faire appel à l’une de ces agences spécialisées, acceptant au passage de supporter le cout économique d’une prestation qui doit véritablement apporter un plus. Mais et il y a souvent un « mais », à ma connaissance et après avoir discuté avec beaucoup de Fly globetrotter, bien peu ont fait l’aventure de partir en début de printemps dans ces contrées .Une donnée qui me semble essentielle dans la pertinence d’un choix que nous ne ferons pas.

Obligation nous était faite de nous débrouiller par nos propres moyens pour mettre en place le circuit ,trouver les bons spots, choisir les bonnes options.

Contrainte qui nous a permis de percevoir que la préparation d’un séjour commence par la capacité  à obtenir les bonnes informations. A ce jeu-là, internet devient un allié précieux. On se rend compte que bien des moucheurs, habitués à ces voyages ont la gentillesse de partager leur savoir et leur connaissance à l’image de Vincent qui reste pour moi l’une des personnes que je connais à maitriser à la perfection le Montana. Je remercierai aussi à ce moment de la lecture Christian et Randy qui se reconnaitront.

Retrouver les conseils de Vincent :http://auvergnepassionmouche.fr/pratique-de-la-peche/decouverte-des-usa/

Première étape  indispensable avant tout autre chose, prendre une carte de pêche .Vous pourrez soit vous arrêter dans un Fly shop, soit anticiper cela en prenant à l’avance votre carte de pêche depuis la France.

Prendre sa carte de pêche pour le Montana : http://fwp.mt.gov/fishing/license/

Là encore pour coller au fil conducteur, il est bon d’indiquer le tarif de la carte pour 10 jours : 56$ et 86$ pour l’année.

Une fois sur place

Nous y sommes, le Montana s’ouvre à nous et devant cette immensité, nul doute que chacun  se trouve un peu perdu.

Difficile de ne pas vous donner à ce moment du voyage  le même conseil que l’on vous proposera en France dès lors qu’il s’agit de d’appréhender un secteur inconnu : Faire appel à un guide de pêche.

Simplement nous ne sommes pas en France , le désir de protéger son prés carré , de garder son petit lopin de terre  est un notion qui semble si lointaine dans cet ailleurs.Bizarrement il suffira de vous arrêter dans un des innombrables Fly shop, de demander des infos à n’importe quel guide que vous croiserai pour mesurer l’accueil , l’envie de donner , de partager de ces professionnels locaux , prêt à vous expliquer à l’aide d’une carte le bon endroit , la mouche et je ne sais quoi encore.Surprenant je vous l’assure. Seul frein à cela : La nécessité de maitriser un minimum l’anglais.

Vous pourrez en parallèle obtenir des informations qui vous permettront d’anticiper en temps réel les choix à travers un système de fishing report diffusé quasi quotidiennement par ces boutiques qui sont une mine d’information.

Exemple

Les Fishings Reports de Montana Anglers : https://www.montanaangler.com/montana-fishing-report

Les Fishings Reports de RiverSedge : http://www.theriversedge.com/fishing-report

Autre allié important, le pêche aux usa répond  à un impératif absolue de respecter la propriété privé. Nul n’est question de traverser un champ, un pré sans prendre le risque  de se faire gravement agressé par le maitre de lieux .Partant de ce constat, là encore tout est fait pour permettre aux pêcheurs de trouver les accès à travers un système de fishing accès aménagé et dont la carte est directement accessible via internet :

Ensemble des fishings accès du Montana : http://fwp.mt.gov/fishing/guide/fasGuide.html

En résumé, tout est fait pour rendre le pêcheur heureux.J’oserai ici un conseil , n’hésitez pas à vous éloigné de quelques centaines de mètre des parkings en marchant au bord de la rivière , j’ai pour ma part constaté de sacré différence en terme de réussite.

Enfin il faut nuancer  ce propos à travers l’envie qui pourrait vous prendre de réellement plonger dans l’atmosphère américaine notamment si vous voulez faire une descente en bateau avec un de ces prestataires. Le bas les tarifs n’ont rien à voir. Si en France la majorité des prix  tournent autour de 160/180€ la journée, un guide de pêche du Montana prend à minima 400 à 500$ par prestation. A cela vous devrait ajouter le pourboire habituel que ce soit au restaurant ou à la pêche  qui se fixe à 15/20% de la somme. La facture pique un peu, pouvant facilement dépasser les 600$ (ex http://www.headhuntersflyshop.com/guided-fly-fishing/) mais attention nous parlons là encore d’une autre réalité qui ne peut se résumer à attraper 5 truites de 18cm dans nos rivière françaises. Descendre en bateau la Yellowstone par exemple est un trip juste exceptionnel.

Le matériel.

Il me faut terminer ces quelques conseils en abordant une autre thématique : le matériel.

Durant notre séjour, l’ensemble le plus pertinent s’est construit autour d’une canne 10 soie de 5.Fidelité pour ma part à ma canne Marryat 10 soie de 5 auquelle j’avais ajouté un moulinet JMC comète sur lequel je voudrais revenir maintenant. Atout sans contexte majeur pour combattre les puissant es arc en ciel de land of Giant, le système anti réverse du  Comète fut l’un des coups de cœur important de mon séjour.

Autre coup de cœur que je destine à la marque Field and Fish qui nous a accompagné durant ces jours de pêche ou parfois la météo fut bien difficile à supporter. Je voudrais mettre en particulier l’accent sur la veste thermique qui a vraiment été un avantage précieux lorsque la neige nous a surpris à three dollar bridge.Petit clin d’œil à destination de Mr Leroy.Oui on peut ne pas être convaincu par l’un de vos produits ( le gilet ) et pourtant trouver bien des sources de satisfaction à travers votre marque.Je me permettrai un petit lien vers  boutique , amusé peut être de  faire quelques publicités  !!!!!!

La veste Field and Fish : https://www.vetements-peche-mouche.com/130-gilet-gonflable-thermique.html

Enfin je ne peux qu’une encore me faire l’écho de mon bonheur à avoir pu faire la différence sur le parcours sur fréquenté du Depuy’s avec ma soie source de la lozere.Convaincu que bien peu d’américains s’amusent avec la finesse d’une telle soie pour aborder ces parcours.Si  je devais retourner là-bas , notamment sur les périodes estivales ,sans contexte je ne pourrais me séparer de ces soies qui m’accompagnent  à chaque sortie de pêche et dont je suis fidèle depuis des années

Les soies sources de la Lozere : http://www.soie-peche-mouche.com/

Poursuivant cette idée et pour aborder les rivières plus modeste que nous avons aperçu sur le parc ou le rock creek , je crois que je ferai suivre du matériel plus léger et plus proche de nos cannes habituelles à l’image de la marryat 10.6 soie de 3 dont la puissance permet sans contexte d’affronter ces poissons tout en conversant la douceur d’une canne légère.

Tout cela me conduit vers le sac de voyage qui doit contenir ce matériel.Aprés avoir cherché, observé, essayé durant les salons qui ont précédé notre départ le sac idéal, je voudrais donner lumière vers celui qui nous a semblé le plus aboutis dans une gamme de prix tout à fait correct : le sac bagage JMC.Parmi les raisons de cette mise en valeur, l’atout principale restera pour ma part la compartimentation de celui-ci qui permet d’agencer son sac pouvant séparer la pêche du reste , notamment lors du retour ou il serait bien dommage de mélanger les chemises, les pantalons avec des chaussures de wading encore humide.

Le sac bagage Jmc : http://www.pecheur.com/achat-bagage-jmc-voyageur-81251.html?af=47643&gclid=Cj0KEQjw9YTJBRD0vKClruOsuOwBEiQAGkQjPyBt_fvIfxC-lqc9L9GkidCGL_QgcJya4pahqMqAxwkaArIC8P8HAQ#af=47643

Ainsi , espérant n’avoir pas été trop long et ayant encore peut être  beaucoup de chose à partager mais dont le souvenir m’echappe  ,je conclurai ces lignes en vous indiquant à tous que je reste à votre disposition si vous voulez des informations supplémentaires pour partir à la découverte du Montana.N’hésitez pas .

 

 

Updated: mai 21, 2017 — 5:31

3 Comments

Add a Comment
  1. franchement superbes toutes ces photos de votre périple aux US !! ça donne vraiment envie de prendre son billet tout de suite 🙂 et puis tous ces conseils précis et concrets : une mine d’infos…

  2. Merci Steph pour ce et ces splendides reportages, le retour sans que d’aucuns soient dévorés par les Ours me rassure …Amicalement .

  3. DELABARDE serge

    Merci Stéphane.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auvergne Passion Mouche Frontier Theme