Auvergne Passion Mouche

Journal d'un passionné de pêche et de nature

Réservoir , au coeur d’une boite à mouche fantaisie

Des stratégies les plus encombrantes, des pratiques ou l’on s’adjoint le service de plusieurs ensembles  déposés  sur un porte canne, je vous conduit vers  une philosophie plus light pleine de fantaisie.

Un format rivière, une 9.6 soie de 5, une soie flashy, un raccord type boucle, quelques mètres de trout hunter fluorocarbon  et nous voici débarquant dans l’univers de la nymphe au fil.

De réservoir, nul doute que cette pratique se décline sous d’innombrables façons. Au fil, à la soie, en sèche/nymphe, à l’indicateur, cette approche offre l’opportunité d’ouvrir des stratégies différentes que l’on choisira de mettre en œuvre en fonction de l’humeur des poissons mais aussi et surtout en fonction de son niveau technique.

De réservoir surtout, ce qui m’anime le plus tient dans  la rencontre avec partenaires joueurs et fantasques .

C’est une fois à l’étau que nous pouvons nous amuser à toutes les audaces, à toutes les supercheries. Chiro corail, nymphe pastel, bonbon fuchsia, une fois n’est pas coutume, je vous propose un voyage dans l’univers d’une boite à mouche qui ressemble à tout sauf à quelque chose de raisonnable

-L’Elastic mop

Serpillère, Norauto, ou de l’autre côté de l’atlantique Mop Fly, cette mouche est l’expression même du détournement d’une chose de notre quotidien pour tenter de séduire quelques arcs en ciel en mal d’émotion.

L’élastic mop est montée sur un hameçon B100 ou j’apporte un semblant de vie supplementaire par l’ajout d’un thorax en Flex dub JMC

Etonnamment, ne ressemblant pas à grand-chose, ce modèle reste une valeur refuge lorsque rien d’autres ne marche. Petite astuce que je teste , la texture en microfibre permet de créer un point plus dense qui retient à la perfection les fragaces .J’avoue trouver grand amusement à réfléchir actuellement à l’imprégnation de ces modeles  à l’aide de différents odeurs à l’image de certaines huiles essentielles qui se montre très efficace.Une porte ouverte vers un univers  qui me correspond : celui du n’importe quoi ou je peux trouver enfin l’usage de quelques flacons offert pour la noel dont je ne suis pas fan des parfums.En mode coco chanel.

-La Yellow and Orange Wormy

Aperçu dans un Fly shop à Craig, cette manière de monter les Worms sort des classiques. Sur ce modèle  l’idée est de se dédouaner des montages conventionnels ou les squirmys restent monotones affichant une couleur unique.

Sur un hameçon  caleri C460, on réalise cette mouche  avec deux tonalités déclinant à loisir les possibilités grâce à la densification  de l’offre couleur que l’on trouve dans les Fly shop.En mode montana

-Le Viva Kikisquirm

Dans l’univers du réservoir, il est bien une combinaison qui affiche toujours une efficacité sans égal. Retenant le Noir/Tag Chartreux  connu sous le nom de Viva,  l’hiver ouvrira sans aucun doute la porte aux pêches extrêmements lentes

A ce petit jeu maitre kiki est à son aise. Mi tout, noyée, nymphe, streamer ou je ne sais quoi encore, de toutes mes mouches, une fois de plus je ne peux qu’afficher mon attachement sans faille à ce modèle qui reste  ma fétiche.

Mon univers Kikinou :http://auvergnepassionmouche.fr/le-kikinou/

La nouveauté du moment réside par l’emploi d’un tag squirmy dont le but est de produire des vibrations lors des phases d’animations.En mode des habitudes , toujours des habitudes.

-La yarneuse

Nous entrons dans l’univers du presque rien, de la simplicité à l’extrême.

Un hameçon Hayabusa taille 8, un brin d’Egg yarn et voici une mouche réalisée en deux temps, trois mouvements. Un modèle  très planant mais qui a tendance à descendre plus rapidement qu’un kikinou et peut certains jours se montrer plus efficace.

L’une de mes petites déclinaisons que j’ai développé autour de ce montage est d’integrer dans le corps  des fly rattles dont le but sera de faire du bruit .En mode empêcheur de dormir

-La Edouard

Ma quête de détournement ne peut rester insensible à l’inondation de toutes ces fibres brillantes de nos guirlandes de noël.

Dépouillant chaque année mon sapin sous l’œil amusé de mon chat qui s’interroge sur les raisons qui m’octroie le droit de m’amuser de tout cet attirail alors que sieur indygo ( ragdoll de son état) se voit  sévèrement  enguirlandé à la simple pensée d’aller taquiner la boule, je me dois reconnaitre que je parcours en ce moment chaque magasin à la recherche d’un truc bizarre.

Ainsi un simple hameçon B160 devient prétexte à tourner quelques fibres violette d’une guirlande made in Leclerc  sur une mouche dont le seul vrai secret réside dans l’usage d’une bille à la densité neutre. Une bille argent chiné là encore dans magasin ou la simple évocation d’être pêcheur à la mouche a fait sourire la vendeuse.En mode auvergnat prêt de ses sous.

D’un univers à l’autre. D’un monde où tout se doit d’être raisonnable. Ou le moindre dépassement d’un millimètre de la norme pour mettre en place un cerque vous conduit aux critiques acerbes d’expert monteur qui parfois m’amusent beaucoup.

Modestement j’espere vous conduire vers  une manière de lire notre passage à l’étau.

Plus encore que le résultat, l’univers de la pêche récréative et en no kill nous aura conduit sur les chemins des façons.

Plus encore que la simple performance, nos parties de pêche doivent etre des supports au plaisir de s’amuser ,au désir de convaincre dame truite que nous sommes les maitres de l’illusion.

Plus encore que la perfection, c’est une proposition créative dont le seul but est de vous faire passer aux yeux de quelques arcs  pour un mec rigolo qui n’a pas peur du ridicule.

3 Comments

Add a Comment
  1. L’elastic mop, dans le sud on appelle çà un cornichon ou Norauto. L’impressionnante efficacité de ce truc ma toujours étonné.Je le monte en jaune vert fluo avec quelques brins d’Uni Flex, bille ou sans bille, à la soie ou à vue, un régal.
    Patrick

    1. Auvergne Passion Mouche

      Effectivement patrick , etonnant l’efficacité de ce modele qui d’ailleurs outre atlantique est aussi utilisé en riviere et permet de seduire même des farios .Comme quoi peut etre qu’en france on reste parfois trés, trop classique.

  2. Bien trop classique, vous avez raison. En réservoir je me lâche mais c’est plus récent pour moi et ce n’est pas la même ambiance, par contre en rivière le sérieux est toujours de rigueur. A 62 ans
    il est temps que je change, je vais faire çà plus fun comme disent les djeuns.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Auvergne Passion Mouche Frontier Theme