Auvergne Passion Mouche

Journal d'un passionné de pêche et de nature

Le kikinou ( Montage et Mise en pratique)

La naissance du Kikinou

Nous sommes à l’automne 1998 au lac des Persats.

Depuis plusieurs jours les feuilles commencent à tomber et un certain nombre de poissons semblent s’amuser de ce spectacle.

Maraudant juste sous la surface, les truites sont   envoutées par ce tapis végétal qui crée à la fois un abri mais aussi une source d’agressivité. Il n’est pas rare d’apercevoir un poisson monté avec beaucoup de violence sur une des feuilles emportées au cœur de la pellicule .Etonnamment et malgré une activité importante, nous n’arrivons à rien.

Seul un gros pouic en lapin (bien trop gros) mis en action sur une soie flottante et placé là statique nous permet de concrétiser quelques poissons. Face à cet échec, fouillant au cœur de boites déjà bien fournies, il apparait comme évident qu’il nous faudrait posséder une imitation de taille plus petite mais gardant l’une des propriétés principales des mouches en lapin : la coté planant.

C’est à l’étau et de retour à la maison qu’une solution se dessine.

Impossible de tourner sur un hameçon assez court une bandelette de près de 3 mm de largeur qui rapidement montre un ensemble fort disgracieux .La solution réside dans le prélèvement des fibres directement sur la peau et la réalisation d’un corps comme on le ferait pour un dubbing.Ainsi vient de naitre l’idée du kikinou

Nul question d’affirmer la paternité de cette mouche mais juste de décrire le cheminement qui m’a conduit dans mon coin à réaliser une petite mouche en lapin.

Une imitation originelle ou je mixte l’usage d’une bille de couleur orange associé avec un tag de la même couleur dont le but réside dans la volonté d’obtenir un signal leasing important. Le reste de la mouche reçoit un corps en lapin twisté de couleur noir ou olive. Un corps relativement dense qui malgré l’imprégnation à la capacité de rester très longtemps entre deux eaux.

 Formule de montage du Kikinou « original »

Le principe de montage retenu est facile à garder en mémoire .Un hameçon court  type B160, une bille de couleur  (3mm plastique, 2.5mm laiton ou tungstène), un tag qui doit être absolument de la même couleur de la bille et enfin un enroulement de lapin réalise au dubbing loop.

De nombreuse association de couleur ont montré leur efficacité au fil du temps mais je dois dire que c’est vraiment les déclinaisons noir/orange, noir/chartreux et enfin blanc/orange qui sont les plus pertinente.

La vidéo du montage du kikinou ( version blanc/orange)

L’évolution du kikinou.

Le temps a passé et pourtant je consacre autant d’importance à cette mouche au sein de mes boites. Elle résume à elle seule mon gout pour la pêche en réservoir.

De kiki ou, de nombreuse variante ont vu le jour, apportant chacune d’entre elle quelques avantages, d’une version bobby à une version ou le tag est remplacé par un squirmy, c’est la version unis qui a pris le plus de place.

Une version ou le tag est réalisé dans la même tonalité que le reste du corps. Une version ou les possibilités sont immenses grâce à la grande diversité de couleur que les fabricants nous offre aujourd’hui.

 

Mise en pratique de la mouche.

L’intérêt principal de ce montage repose sur la capacité du  lapin à ne pas s’imprégner trop rapidement..Ainsi le kikinou reste planant et  augmente son volume  proposant à des  poissons en maraude une belle bouchée.

Pour ma part je pratique  à la soie  principalement avec une soie flottante préférant les modèles  coloré type Lee wulff orange ,snowbee floating Hi-Viz .

L’action de pêche consistant à laisser dériver la mouche au grès des mouvements ddu lac  et de repérer les tirée sur la soie .

Cette manière se reprochant beaucoup de la pêche au chiro, il m’arrive régulièrement  de me servir d’un kikinou en pointe et d’intégrer dans mon montage un chiro en potence.

J’affectionne aussi particulièrement cette mouche pour sa polyvalence qui m’a permis de prendre avec elle de multiple espèce comme des tanches , des carpes , des barbeaux , des arcs de réservoir bien évidemment et même avec une version très sombre des farios de la Sioule

 

 

Updated: octobre 16, 2018 — 6:54

2 Comments

Add a Comment
  1. Très intéressant votre Kikinou. Je monte un modèl semblable en Egg Yarn plus ou moins taillé mais je n’est jamais pensé le faire en lapin, certainement plus vivant.
    Juste une question (pour me faire gagner du temps): Quelles sont les couleurs les plus prenantes pour les ARC.
    Cordialement Patrick

    1. Auvergne Passion Mouche

      Bonjour

      Difficile de vous repondre precisement …le choix des couleurs etant dicté par les poissons…cela peut aller du noir en passant par des couleurs plus pastels comme le rose ….la variance dependra vraiment de l’humeur du moment , le principal etant de mesurer la reaction des poissons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Auvergne Passion Mouche Frontier Theme