Auvergne Passion Mouche

Journal d'un passionné de pêche et de nature

J’ai tésté la TFO Mangrove 9 soie de 7 ( à Gouzon)

Au sortir de mon périple marin , j’avais trouvé comme bonne excuse le manque d’un outil parfait pour être à 100% lors de ce séjour sur la rade de Toulon.
L’usage d’une 9soie9 pouvant se révéler à certains moments de la journée bien fatiguant et gommant parfois le plaisir d’un combat. Chose la plus essentiel pour satisfaire l’épicurien que je suis à la pêche. Une canne se devant être avant tout chose un outil de plaisir.
De ce constat, observant ma collection dans la gamme 6/8, je compris rapidement que ma culture réservoir m’avait poussé au fil de ces années vers l’accumulation d’un profil de canne s’étalant globalement de 9.6 à 11pied.

Pourtant de plus en plus je retrouve le plaisir des cannes plus courtes dont le temps de réponse en termes de casting me semble plus efficace et offre un confort d’usage sans égal au fil des heures passées au bord de l’eau.
Plusieurs impératifs devaient guider le choix du modèle parfait.
Un modèle qui se doit d’être une sorte de couteau suisse alternant la traque d’une truite à gouzon avec un alevin flottant , la recherche d’un mulet à vue sur le port de Gruissan, la possibilité de manier un woly bugger sur la Sioule ou même encore la quête d’une belle perche sur les bords de l’allier , sans parler bien évidement de l’objectif initial , séduire une bonite dans le bateau de frederic.Une 9 soie de 7 en somme
Un budget raisonnable, une canne conçu pour l’usage en milieu marin et une action que je voulais la douce possible. Ainsi pourrait se résumer ma quête.
Lorsqu’il s’agit de canne pour la mer, je l’avoue très sincèrement une seule marque me vient à l’esprit, c’est TFO.


Non pas que je dédaigne les autres concurrents mais chacun d’entre nous au fil de ces années de pratique à inscrit sa logique dans une sorte d’échelle de référentiel si imparfaite soit-elle. La mienne se résume en cela. Rivière Marryat, Réservoir : Fantaisiste et la mer : TFO.
La gamme TFO s’étale vraiment autour d’un ensemble de référence dont chacune propose des actions plus ou moins douce. De la TICRX tout en puissance à la BVK plus douce en passant par celle qui avait attiré mon attention, la dernière-née : La Mangrove.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Apparu au catalogue TFO en 2013, la mangrove est présentée sur bien des blogs, forums américains comme une source de compromis qui ne sacrifie ni la distance ni la precision.Chose relativement rare dans ces gammes de cannes marines dont ma faible expérience m’a souvent impressionné par ces actions de pointes ultra marquées à l’image d’une bluewater.
J’allais donc craqué pour la Mangrove 9 soie de 7.

Il n’en reste pas moins vrai que seul le verdict du bord de l’eau peut vous conforter dans la justesse de nos choix. Sitôt dis, sitôt fait .Direction Gouzon pour une partie de pêche.
Ouvrant la housse de la canne avec enthousiasme, ma premier regard se porte sur la beauté de l’objet dont je trouve déjà la couleur du blank marron/rougeâtre très belle et la poignée assez travaillée pour un produit dans cette catégorie de prix. Au environ de 270€ sur le site Easyfly ou Pecheur.com.
Chez Easyfly : http://www.easyfly.com/fr/p-canne-a-mouche-temple-fork-mangrove-series-p2720.html
Chez Pecheur.com : http://www.pecheur.com/achat-canne-mouche-tfo-mangrove-series-111520.html

Le point le plus négatif sera le fait que la canne est livrée dans une simple housse. Par sécurité on se voit obligé d’acheter une étui rigide portant le cout de la canne au-delà des 300€.
Le deuxième sera une sorte de question, pourquoi ne pas intégrer d’accroche mouche ?
Il est maintenant l’heure des premiers cast.Rapidement avec un peu de soie en l’air on comprend que nous avons à faire ici à une canne qui travaille sur toute la longueur du blanck.La maitre mot est douceur. Associé avec mes soies réservoirs, une snowbee distance wf 7f, une ridge clear wf 7 I et enfin une airflo forty plus S3, la canne peut se montrer très vite en difficulté par la nécessaire puissante pour pousser des fuseaux à longue distance. A l’usage je la trouverai sans nul doute plus agréable avec une soie flottante même si les conditions hivernales (-6°c) auront grandement perturbé mes premières sensations avec la canne.


Mais au-delà, le vrai coup de cœur tiendra dans le plaisir du geste dont on retrouve les sensations lors de chaque shoot. L’action de la mangrove est extra pourqui aime prendre le temps ressentir les choses. Une émotion que l’on retrouve dans la tenue du poisson. La courbe dessinée par la canne resume  bien plus qu’un long discours. Le blank marquant son action semi rigide offre du plaisir à chaque coup de tête. Tout cela démultiplié par une impression de légèreté laissé par une canne qui dépasse à peine les 130 gr. Un régal qui suffit à me conforter dans mon choix.

Enfin si je devais mettre un bémol , je rebondirai sur les propos que j’avais lu notamment sur l’essai du mouching. Parlant de cette canne il l’avait décrite comme un outil à grosse mouche.
Test Mangrove : http://www.lemouching.com/fr/2014/06/14/test-canne-tfo-mangrove-910/
Personnellement et cela n’engagera que moi, je ne me retrouve pas du tout dans ce constat .Utilisant souvent en période hivernal un concept d’extension de mes streamers sur la forme de tube pour la traque des arcs trophée, j’ai constaté une vrai difficulté de la mangrove à répondre à l’exigence de ces mouches souvent lourdes et volumineuses qui freinent considérablement les lancers. Pour avoir déjà essayé la TICRX en soie de 7, il n’y a pas photo entre les deux pour répondre à de telle exigence.

IMG_0686
La mangrove reste pour moi au sortir de ces quelques heures de pêche une canne dont la douceur est à la fois son atout majeur mais aussi son principal defaut.Son rayon d’action sera à mon sens guider bien plus par l’usage d’une densité de soie que par l’éventail des poissons recherchés. Il me tarde de lui associé une Rio outbound W7 F.
Ainsi donc s’achève ce petit compte rendu autour de cette canne dont je n’ai trouvé en France que très peu de comparatifs ou de discutions. La mangrove est  une canne très intéressante qui offre des belles prestations à un prix serré. Une sorte de couteau suisse qui me permettra je l’espère de nouvelles rencontres.

 

Updated: novembre 25, 2015 — 10:10

3 Comments

Add a Comment
  1. Merci pour ce compte rendu sans concession.

    C’est quand même fou qu’ils n’aient pas mis d’accroche mouche et d’étui pour une canne à 270€. Hormis ces 2 bémols (quasi rédhibitoires pour moi) cette canne doit effectivement être d’utilisation agréable.

  2. Rigaudias matthieu

    Bonjour
    Tout d’abord bravo pour ces magnifiques articles et ces magnifiques videos
    Je souhaite acheter une canne réservoir en soie de 7 mais je ne sais pas quel marque/modèle prendre
    Quelle canne me conseillez vous?
    Merci et continuez vos articles et videos comme ca
    Bonne jour

    1. bonjour;

      merci pour vos commentaires et votre fidelité au blog.Ainsi pour repondre à votre question pour ma part deux produits me semblent adapté à votre recherche : la marryat bombarde dont j’ai fait un petit retour sur le blog mais aussi la serie jMC Competition qui est un regal de canne pour la pêche notament au streamer sur des soies type intermediaire …Enfin si vous recherchez un polyvalence accrue comme par exemple l’opportunité d’utiliser la canne lors de vacances à la mer , je ne peux que vous conseillez l’achat d’une mangrove.

      Voilà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auvergne Passion Mouche Frontier Theme