Auvergne Passion Mouche

Journal d'un passionné de pêche et de nature

D’un univers à l’autre au milieu de la mer avec Benjamin Jacquot ( Guide de pêche)

Prétexte à la rencontre de nouveau paysage et de nouveau horizon, rendez-vous était pris avec Benjamin Jacquot guide de pêche en méditerranée, spécialiste de la traque des poissons sur chasse.

capture

L’idée maitresse de cette partie de pêche n’étant pas forcement de coller à la mode du moment qui veut que seul l’appel du thon ai raison d’être pris à la mouche (d’autant plus cette année ou le législateur a pris la décision de fermer la pêche du thon 15 jours à l’avance),  je m’étais mis  dans l’idée de répondre à l’une de mes interrogations de l’an dernier .

Ma petite TFO mangrove soie de 7 achetée  initialement pour la pêche en réservoir  et des petits carnassiers me permettrai-t-elle de m’amuser perdu au milieu de la mer.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Grace au conseil de Benjamin et surtout à la maitrise parfaite de son embarcation, preuve s’il me le fallait que l’approche des chasses peut se faire à très courte distance si vous avez la chance de monter sur un bateau ou la recherche de la discrétion et de l’adaptation aux limites de notre pratique devient un impératif, rapidement je compris que j’allais vivre quelques heures bien sympathique.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Lancer un gurgler  sur l’éclaboussure d’une chasse de bonite, sentir la touche, regarder filer le backing sur un matériel aussi léger procure des sensations  qui a mon sens sont tout aussi amusante que d’attendre une hypothétique chasse de thon dans une mer agité par les rafales d’un mistral que Mr Météo avait oublié de signaler.

Au-delà de la frustration de sentir un poids lourd  et inarrétable sur ma pauvre soie de 9 bien timide , ou l’énorme remous dessinait par un éclat venu des profondeurs, la bonite à la mouche reste sans égal pour se divertir , si peu que l’on accepte l’idée que cette pêche peut être appréhender avec un matériel très light et peut sembler bien plus technique qu’il n’y parait .Démonstration faite d’un deuxième jour ou malgré toute l’application et lassitude de quelques jigs lancé à grande distance , rien ne pu  éviter un beau capot.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après maintenant pas mal d’expérience sur nos côtes françaises , je dois avouer que j’ai enfin trouver  un endroit parfait pour le moucheur que je suis ,souhaitant  passer d’un univers à un autre .

D’une bordure du Rhône ou l’on espère l’attaque d’un loup à l’adrénaline d’un bateau qui file à toute berzingue sur de pauvres oiseaux , cette endroit de la méditerranée est juste passionnant et démontre que bien des défis peuvent encore exister en France sans forcément aller chercher à l’autre bout du monde des quêtes improbables.

Malgré tout, il me faut ici faire un pause dans mon enthousiasme, convaincu que la lecture d’un tel retour  ne peut avoir de sens que si vous avez l’opportunité d’avoir à vos côtés un vrai professionnel à l’image de Benjamin (que je remercie).C’est le point essentiel  qui ressort de l’ensemble de mes parties de pêche en mer depuis maintenant deux ans.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Découvrir l’univers de Benjamin Jacquot : http://exotic-fishing.fr/

Ainsi pour conclure, ma dernière réflexion sera résumera en un mot…ah si j’étais riche .

 

1 Comment

Add a Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auvergne Passion Mouche Frontier Theme