La Sioule à 3.25 m3/s

Les mois et les semaines ont passées très vite. Déjà la fin juillet. Il est temps de faire un état des lieux.Comme tous les ans la sécheresse devient  la normalité.

Source Image : Article Le figaro

A l’image des dernières documents sur l’évolution climatique  que je m’étais amusé à lire, il semble évident que les années qui arrivent vont nous pousser vers des cycles inconnus. Pourtant permettez-moi de faire preuve d’un optimisme digne d’une blague de mauvais gout. Parlant d’un homme  qui sautait  d’un immeuble, passant sous la fenêtre d’un badeau, une seule idée lui venait en tête « Jusque-là çà va »

Situation pluviométrique en juin 2017 – AUVERGNE : Bulletin de Juin 2017

De l’artière qui coule au pied de la maison et que je ne cesse de regarder,  à la Sioule quelque kilomètre plus loin, nous devons admettre que la situation dans notre département et plus globalement sur une bonne partie de l’Auvergne reste tout à fait acceptable.

Pourtant je profiterai de l’instant pour afficher une certaine inquiétude à l’égard d’un comportement des admirateurs de la gaule qui me semble de plus en plus tendancieux. Le moindre évènement sert de prétexte  notamment sur Facebook à mettre en cause l’engagement de nos aappmas.Dernière en date, le passage de la Sioule en dessous de la barre des 4m3.

Lorsque l’on parle du débit de la Sioule, deux contraintes doivent être précisées.

  • La première : dont on visualisera directement l’effet au l’aval des barrages puisqu’elle constituera le débit à l’instant T. Une contrainte fixée  autour de notion comme le débit réservé et le débit minimal dans le cas de la Sioule.

Comprendre le débit réservé : http://www.puy-de-dome.gouv.fr/IMG/pdf/130517_plaquette__debit_reserve_version_imprimerie.pdf

De manière concrète, on obtient  un cahier des charges définis :

« A l’aval, les débits d’étiage de la Sioule sont garantis par le soutien des retenues de Fades-Besserve et Queuille. Le nouveau cahier des charges de la chute de Queuille intègre un débit garanti de 2,5 m³/s, un débit réservé de 4m3/s d’avril à octobre et un débit réservé de 5 m3/s d’octobre à avril .»

Dérogation possible : Si le débit entrant devient inférieur à ces valeurs, ils restituent le débit entrant et peuvent descendre jusqu’au débit garanti à 2,50 m3/s.

Source : Diagnostic de la ressource en eau -SAGE Sioule

  • La deuxième :  réside autour de la régulation des éclusées.J’en profiterai d’être amuser de ces quelques réflexions de la part des pratiquants qui s’offusquent des variations de débits de la rivière. Auraient-ils oublié qu’ils pratiquent à l’aval d’une unité de production énergétique ?

Règlement d’eau du Barrage de Queuille : Consultation arrêté préfectoral

Au-delà d’un débat inutile avec des gens dont l’engagement pour la défense la rivière se situe à un niveau si faible qu’ils ne font même pas l’effort de prendre leur cotisation au sein de nos aappmas , il s’agit de mesurer la chance qui est la nôtre de voir prendre en compte des contraintes écologiques comme la création d’assecs pour définir les variations de charge et de decharge.Bien des territoires serait probablement jaloux de cela.

Loin de moi l’idée de ne pas me retrouver dans l’inquiétude à voir un tel débit dont le risque principal reste l’augmentation importante de la température notamment sur les parties les plus aval.

Simplement il me semble indispensable de remettre l’église au milieu du village .Accabler la mauvaise gestion,sous-entendre que nos aappmas ne sont pas en capacité de faire un lobbysme suffisant n’est que l’expression d’une volonté à  ne pas regarder la réalité en face.

Au fil du temps, le niveau global de nos cours d’eau ne cesse de  se fragiliser .Parfois accroché à des espoirs, quelques-uns d’entre nous sont prêts à jouer les mendiants pour espérer quelques mètres cubes d’eau que la fée électricité a choisi de retenir. Mais  lorsque la basse Sioule coule à 3.25m3, ce n’est pas de la faute du barrage mais juste l’expression d’un niveau très faible du Sioulet et la Haute Sioule.

L’expression d’une époque qui semble comme suspendu à un avenir incertain.

 

Enfin pour conclure ces quelques lignes , je terminerai sur une note optimiste , me permettant de vous livrer ici une impression écran d’une  application pour smartphone dont je n’avais pas eu encore le temps de parler.Les agences de l’eau propose un service intitulé : Qualité Rivière.Un outil indispensable pour se faire une idée de  l’état écologique de l’ensemble des cours d’eau français.

Qualité riviere sur Android : Le lien

Jusque là çà va …….

 

 

Updated: juillet 24, 2017 — 11:27

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.