Auvergne Passion Mouche

Journal d'un passionné de pêche et de nature

Gouzon :Evolution ou surpeche

Aprés ces dernieres semaines passées à prospecter l’Allier et à passer du temps à l’observation de la fraie sur la Sioule , nous avions decidé avec jérome une virée à Gouzon.

PC060012-border.jpg

Des infos obtenu par ci , par là nous annonçait  une journée extrêmement difficile et les résultats obtenus les jours précédents par les pêcheurs ne contredisaient guère cette réalité.A peine 4/5 poissons pris par jour et par pêcheur.

Rapidement après les premières minutes ou comme d’habitude les poissons sont réceptifs à la pêche , nous avons eu en face de nous un plan d’eau qui à mon sens a beaucoup évolue depuis 2 ans.

Je ne sais les raisons , mais l’une des premiers changements perceptibles tient dans la couleur de l’eau que je trouve de plus en plus emprunté de matière organique et qui rend la pêche à vue de plus en plus aléatoire : l’un des atouts de  Gouzon.

Mais plus encore , je trouve que l’une des dérives majeures qui existe sur les plans d’eau à forte fréquentation devient une réalité de plus en plus pertinente en ces lieux.Rare de plan d’eau peuvent s’enorgueillir de la réussite des « grands champs »en terme de pratiquant et qualité.Pourtant derrière cette réflexion , se cache la rançon de la gloire , la fragilisation des poissons.La pratique du no kill , l’absence d’importation significative de poissons frais de manière régulière produit un stress constant des poissons qui cumulé à des conditions climatiques très impactante durant les mois d’été implique une évidence : les vieux poissons sont trés marqué par la vie : mousse blanche,bouche arraché, etc

PC060004-border.jpg

 

Gouzon est un site magique lorsque l’on parle de la traque des gros arcs trophée .Simplement même avec l’annonce de densité/hect significative mais invérifiable , le fait d’avoir des gros individus ne fait qu’exacerber l’impact d’une situation qui stigmatise un fait : Une surpeche

Un été extrêmement dur,des pratiquants d’un niveau de plus en plus important,un nombre faible de poisson constamment sollicité conduit  vers une pêche plus technique , plus difficile  dés lors que l’on s’éloigne des empoisonnements. »Les grands champs » évolue  voilà tout , les esprits chagrins comme moi parfois , habitués aux grands luxes seront enclins à se plaindre , à se lamenter mais c’est ainsi.

 

Ce plan d’eau est devenu un réservoir dur , technique, ou la pêche ne s’improvise pas.

PC060023-border.jpg

Une application dans la pêche qui ne doit rien laisser au hasard et à l’imperfection.Parmis les outils fortement sollicité sur ces lieux, un bon moulinet avec un frein parfait permettant de pêcher sur des pointes fines sera de mise.Hier fut donc aussi l’occasion de tester le nouveau joujou de jérome.

Le moulinet Allen Alpha II.

 

PC060014-border.jpg

 

Issus de la marque Allen http://www.allenflyfishing.com/ , ce moulin aux couleurs chatoyantes est un bijou qui m’aura fait craquer je l’avoue.En France il est distribué par la société easyfly.La cerise sur une journée bien morose.

 

La prochaine sera probablement meilleur ……..

Updated: décembre 7, 2012 — 8:16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auvergne Passion Mouche Frontier Theme