Auvergne Passion Mouche

Journal d'un passionné de pêche et de nature

Entre deux révisions

Camus, La Fayette, Diderot et les autres, autant de sujets, autant d’auteurs, autant de préoccupations à l’heure de l’échéance que s’annonce. Quelques heures encore, quelques jours de révision et le temps sera venu pour plancher sur cette copie que l’on espère point blanche.Ainsi pression qui monte doit être oublier .

Quoi de mieux qu’une immense bouffée de d’oxygène .Quoi de mieux que de consommer son esprit à regarder ce brin de nylon qui file dans le courant. Quoi de mieux pour se libérer que d’aller à la pêche.

Dernière ligne droite, première heure de l’épreuve de français du  baccalauréat  qui se jouera en deux étapes, nous prenons de temps d’une matinée pour nous amuser au cœur de nos rivières. La pêche à la mouche devient la source d’une évasion nécessaire.

Dernière ligne droite aussi pour le grand éphémère qui petit à petit disparaitra dans le ciel laissant place à d’autres.

L’époque des mouches de mai touche à sa fin et la chaleur suffocante de ces derniers jours semble avoir comme anéanti le spectacle. Il faut profiter de la fraicheur du matin.

A l’ombre des saules, premier poisson pour Antoine, modeste truite auvergnate que nous prenons le temps d’admirer.

Rapidement alors que le soleil augmente sa présence, c’est dans les radiers que nous trouvons enfin le bel éclat d’argent que nous sommes venus chercher. Maitre thymallus nous rend cette partie de pêche bien agréable.

Fantaisiste à souhait il me donne l’occasion d’essayer des nouveautés apparues après le deuil d’une de mes boites fétiches, emportés par les flots lors de ma sortie précédente. Coup de cœur pour ces billes Jig off mais nous aurons bientôt l’occasion d’en reparler sur Auvergne Passion Mouche.

Comme un pause, un intermède  qui s’acheve trop vite, il nous faut revenir à la réalité. Reprendre le chemin des révisions. Comment clore alors cette partie de pêche si ce n’est par la rencontre d’une torpille des lieux. La soie tend, la canne se plie.

Au bout de ligne, frêle 10/100, Antoine bataille son défis du jour. Maitre Barbeau ne cèdera pas sans combattre.

Updated: juin 12, 2017 — 5:57

1 Comment

Add a Comment
  1. Un excellent moyen pour décompresserla pêche bien que des fois . Bon courage pour l’épreuve
    Amicalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auvergne Passion Mouche Frontier Theme