Auvergne Passion Mouche

Journal d'un passionné de pêche et de nature

Au fil de la Sioule , la situation de nos rivieres devient dramatique

Cela fait maintenant des semaines qu’une pluie salvatrice  n’est pas venue du ciel. Partout dans le Puy de dôme le niveau des  ruisseaux et des rivieres ne cesse de se dégrader.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les assecs deviennent legion.L’Allier roule une cote très faible à 0.74.Le bassin de la Dore, l’Ance et l’Alagnon sont proche de l’asphyxie. La Sioule quant à elle reçoit très peu d’eau sur l’ensemble de son bassin puisque le Sioulet est en dessous des 1m3 , le Sioulot pratiquement assec et la haute Sioule reste dans un état précaire, au environ d’ 1m3 sur vigie crue.

Sans titre 1

Conséquence : la Basse Sioule est maintenu à son débit  bas .4 m3 d’eau que nous devons à la présence du barrage et de ces stocks puisque nous sommes plus faible au niveau des entrants. Une situation aggravée au niveau de la thermie de la rivière, les secteurs de la chartreuse étant traditionnellement à la limite des seuils vitaux pour les salmonidés.La encore la restitution par le fond offrant des thermies fraiches. Un sursis pour la rivière qui trouvera malheureusement ses limites rapidement si la situation doit perdurer sur le mois d’aout.

A l’échelle du département et comme le rappelle le président de la fédération de pêche du puy de dôme à travers un article de la Montagne, personne ne semblait avoir pris la mesure de la catastrophe qui se joue .Nos ruisseaux sont devenus des cimetieres.

Capture

Article de presse du 21/07/2015 : Nos ruisseaux sont devenus des cimetieres.

L’optimisme lié à une situation hydrographique stable aura produit l’incapacité d’anticiper les problèmes actuels. Il aura fallu attendre le dernier carra (le 21 juillet) pour que le comité de suivi demande au préfet de prendre un arrêté de restriction de l’usage de l’eau.

Arreté prefectoral de restriction de l’usage de l’eau dans le Puy de Dome : Lien vers l’arp

Aujourd’hui personne ne peut plus nier que la conjoncture est grave.

Les pêcheurs premier sur le front doivent eux aussi se poser les bonnes questions. L’Etat de nos cours d’eau dans leur grande majorité ne permet peut être plus une expression satisfaisante de la pêche. La question à minima d’une fermeture temporaire sur les secteurs les plus touchés doit être dans tous les esprits.
Question probable de crédibilité de la part d’acteurs pêches qui prétendent se préoccuper de l’avenir de leur riviere.Pouvons-nous raisonnablement admettre que certains territoires de notre département sont en état de survie et continuer tranquillement à aller taquiner dame fario.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

C’est à cette question que je vous invite à reflechnir

Cas de la Sioule : la situation plus artificialisée permet probablement encore de pêcher même si je l’avoue je suis inquiet de l’état sanitaire des poissons durant ces heures si tendue. Plus encore passant sur le ruisseau de Braynant, du Cube, de la Faye et autres tributaires ; véritable vivier pour les années à venir, ce sont à eux qu’iront mes premières pensées. Tout assec en ces lieux conduira à la perte de plusieurs années de reproduction .Une catastrophe qui fragilisera l’avenir de la rivière sans nul doute.
Une rivière dont on ne cesse de vanter les mérites et qui se retrouve tout l’été mis en valeur à travers nos différents quotidiens locaux à l’image de la « Montagne/ Centre France Allier » qui réalise en ce moment  une serie de reportage sur le thème « Au fil de la Sioule »

Des reportages dont j’ai eu l’honneur de faire partie pour parler de notre riviere. Je profiterai de l’instant d’ailleurs pour remettre l’église au milieu du village. Non je ne suis pas natif de Romagnat et je suis le secrétaire de l’Aappma et non la président rappellant à ce sujet que le Président de notre AAppma est Mr Regnat Dominique. Parfois la précision de nos amis journalistes reste à desirer.Une anecdote déplaisante qui ne peut cacher la réelle attractivité de notre territoire.

Je ne peux que vous encourager à regarder cette série de reportage qui parle de notre rivière.

Comme mise en bouche je vous propose de visionner le reportage réalisé avec Alain Gourin guide de pêche qui nous présente les insectes de notre Sioule.

Suivez les autres episodes à partir de Youtube à partir de ce lien : https://www.youtube.com/channel/UChJBD7OzasVaoT5-aRB4lVw

Rebondissant là encore, vous pourrez découvrir la pêche à la mouche à travers des animations mise en place par le conseil général du puy de Dôme sur le secteur de menât tout l’été en compagnie d’un guide de pêche qui n’est autre qu’Alain Gourin.

IMG_0472

Vous pouvez vous inscrire à partir du site du conseil général du Puy de Dome :

Lien  : Les animations pêche du conseil général

Il est temps de conclure cet article sous la forme « des nouvelles du front » par quelques dernieres mots.
La Sioule est notre rivière , notre patrimoine.Nos abus, notre manque de lucidité à la protéger dans des heures difficiles comme celle d’une canicule conduira inexorablement à fragiliser les lendemains joyeux et les heures magiques qu’elle nous livre.
Je vous demande  comme j’ai pu le lire de ne pas ecouter les conseils d’ailleurs notament à travers la bulle d’internet qui encourage les pêcheurs à aller  à la pêche.Notre situation est trés inquietante et ne peut etre comparé avec d’autres secteurs de pêche en france .Une verité à 500 km n’a pas mission à etre un exemple à suivre sur notre secteur de peche.Si dans bien des endroits de France le fait d’avoir de grosse riviere puissante peut conduire à l’expression de notre loisir sans question , le cas de l’alagnon, la dore doivent nous pousser à montrer l’exemple.N’abusons de ces moments difficiles pour demander à d’autres des comportements responsables.
Essayons de limiter notre activité pêche aux heures les plus fraiches dans le cas de la Basse Sioule. Essayons de ne plus pêcher les rivieres à l’agonie comme la Dore.Essayons de nous intéresser à des espèces moins fragiles comme la traque de quelques cyprinidés sur les portions aval de l’Allier par exemple

P1030200

Essayons juste de montrer qu’avant d’etre des pecheurs nous sommes des amoureux attentionnés de nos rivieres et de leur habitant……

Updated: juillet 22, 2015 — 11:22

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auvergne Passion Mouche Frontier Theme