Auvergne Passion Mouche

Journal d'un passionné de pêche et de nature

2015 se termine , place à quelques mots

La fin de l’année approche .2015 fermera bientôt ses portes. Comme le veut la coutume, il est temps de revenir en arrière à travers quelques moments phares qui auront marqué l’année d’Auvergne Passion Mouche

Capture

-La 1er rencontre….

Une année de pêche se résume souvent à des instants magiques que l’on grave à l’encre indélébile au milieu de nos souvenirs.Parmis ceux-ci sans nul doute la beauté d’une truite que l’on contemple à peine quelques jours après le début de la saison imprègne aux autres journées une saveur particuliere.Bizarement notre cerveau se fait plus détendu , plus prompt à accepter les mauvaises journées qui viendront à coup sûr .Au fond de mon inconscient ; la rencontre avec la dame de Lozère avait suffit à me faire dire :Voilà çà s’est fait !!!!!!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
http://auvergnepassionmouche.fr/un-sacre-bapteme-marryat-pro-nymph-1063/

-La plus incroyable…..

Au cours de ma vie de pêcheur, j’ai souvent eu la chance de côtoyer à bien des reprises la fantaisie du vivant dont l’étonnement qu’il me livre reste l’émotion ultime. C’est peut-être d’ailleurs cela qui me conduit à préférer les eaux sombres de nos rivières auvergnates à des destinations ou la rivière se livre à nos regards sans aucune forme de pudeur. Comment alors ne pas repenser à ce moment incroyable vécu avec Manu. Que serait-il passé si j’avais su, vu ce poisson venir se saisir de la potence, aurais-je ressenti les mêmes choses. Aurais-je apprécié l’instant de la même manière ????

 

-Vers d’autres horizons…..
2015 aura été aussi cela, une quête d’horizon nouveau, de défis .D’un silure croisant ma canne à mouche grâce à Matthieu à l’intensité d’un combat sur le bateau de Samuel ou de Fréderic, Je sais aujourd’hui que ces envies d’ailleurs font partie intégrante de ma manière de vivre la pêche à la mouche. Elles sont le prétexte simple à échanger, à discuter, à vivre cette passion avec intensité.

tuna1 (2)

 

-Le partage.…..
Raison d’être de ces quelques mots que je m’efforce d’écrire depuis maintenant plus de 4 ans à travers ce modeste espace qu’est Auvergne Passion Mouche. L’année 2015 aura encore vu augmenter les statistiques du blog avec près de 100 000 visites dans l’année. Très honnêtement je suis le premier surpris de votre fidélité, de votre présence et je vous en remercie. Elle est le moteur qui me conduit à continuer de vous parler de cette passion qui nous anime, de mon regard si modeste soit-il que je lui porte mais aussi et surtout le plus importante à mes yeux : Etre un pêcheur engagé

-L’engagement…..

Indissociable de l’identité et des valeurs auxquelles pour ma part un moucheur ne peut deroger.Rarement d’ailleurs au plus profond de moi je me suis senti si perturbé qu’en 2015 par les remarques, les exigences, la manière d’être.

D’un pêcheur choqué qu’on lui dise que la présence massive de ces confrères sur une rivière peut conduire à être source de perturbation à la destruction d’une expérimentation menée par Logrami qui vise à mieux comprendre la vie du Saumon sur la Sioule.
D’une Elite de la pêche à la mouche qui prend en otage tout un forum pour agresser son voisin oubliant probablement que derrière l’image qu’elle renvoi elle met en danger la capacité de tous les autres pêcheurs à la mouche à apparaitre comme un acteur raisonné et responsable à un amas d’insulte reçu lors de la création d’un no kil sur notre rivière qui aura stigmatiser ce désir profond d’exiger.

L’activité pêche en France semble parfois vouloir transformer petit à petit nos rivières en prostitué de luxe qui doivent en permanence répondre à nos sollicitations.

Pourtant combien la vie de celle-ci en 2015 aura été difficile et compliquée.

Avons-nous oublié ces images d’une Dordogne à l’agonie ????

De cet été ou les assecs se sont multipliés

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Depuis plus de 6 mois l’eau se fait rare, chaque jour nous livre des températures records à l’image d’un 25 décembre 2015 ou le soleil brille et qu’il fait plus de 10°.

N’avons-nous donc pas compris qu’irrémédiablement la nature se transforme , change et que le processus semble irreversible.Que le seul moyen pour espérer ralentir ces bouleversements qui nous conduira probablement vers la disparation de la pêche des salmonidés sauvages en France passera sans nul doute par une solidarité de tous.

 Lien 1  : La truite fario sera la première victime du réchauffement climatique

Au lieu de nous entretuer autour de considération futile comme une sélection en EDF,un oubli malencontreux d’une aappma , la nécessité pour une marque à vendre un produit ou je ne sais quoi encore , la seule , l’unique voie est d’aider , de s’engager au sein de nos structures institutionnelles que sont les aappmas.Seul ces debats ont aujourd’hui un sens .

Tous ces bénévoles dont le reconnaissance se situe parfois à un niveau si faible et que pour ma part ici je ne cesserai de respecter , d’admirer. De cet ancien qui au fond de son village aura commis tant d’erreur mais aura tant donné à ce jeune président qui possède peut être pas la science infuse mais passe tant d’heure au chevet de sa riviere.

Auvergne Passion Mouche,en 2015 , aura été avant tout cela.L’expression sans limite d’une admiration pour toutes personnes auxquelles jamais je n’oserai une critique, une remarque, une insulte. Partout où je suis allé, partout où je vais, partout où j’irai , la seule pensée qui me guidera est celle d’avoir la chance d’un invité qui est reçu à la plus belle des tables.Celle d’une nature qui me laisse encore l’opportunité de rêver ……

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ainsi à l’heure de conclure , vous souhaitant à tous et à toutes le meilleur de nos reveries halieutiquues je vous laisserai avec ces quelques mots d’un chef indient prononcé à Seattle en 1854 bien plus profond que tout ce je pourrai vous ecrire encore ……

 » Les rivières sont nos sœurs, elles étanchent notre soif ; ces rivières portent nos canoës et nourrissent nos enfants. Si nous vous vendons notre terre, vous devez vous rappeler tout cela et apprendre à vos enfants que les rivières sont nos sœurs et les vôtres et que, par conséquent, vous devez les traiter avec le même amour que celui donné à vos frères. Nous savons bien que l’homme blanc ne comprend pas notre façon de voir. Un coin de terre, pour lui, en vaut un autre puisqu’il est un étranger qui arrive dans la nuit et tire de la terre ce dont il a besoin. La terre n’est pas sa sœur, mais son ennemie ; après tout cela, il s’en va. Il laisse la tombe de son père derrière lui et cela lui est égal ! En quelque sorte, il prive ses enfants de la terre et cela lui est égal. La tombe de son père et les droits de ses enfants sont oubliés. Il traite sa mère, la terre, et son père, le ciel, comme des choses qu’on peut acheter, piller et vendre comme des moutons ou des perles colorées. Son appétit va dévorer la terre et ne laisser qu’un désert…  »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Updated: décembre 26, 2015 — 6:04

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auvergne Passion Mouche Frontier Theme