Auvergne Passion Mouche

Journal d'un passionné de pêche et de nature

Un pêcheur heureux !!!!

Ce modeste espace est né il y a un an , le 04 avril 2011 .Déjà plus de 16000 visiteurs , bien au delà de mes espérances .

 

Pour fêter cet anniversaire , je voulais trouver une idée originale , un article qui change .

 

Puis sylvain , un collègue de pêche a réalisé une magnifique prise , le genre de chose qui vous fabrique des souvenirs , qui vous donne la banane .

 

Quoi de mieux pour résumer ce que je tente de transmettre à travers ce modeste espace que le bonheur d’etre à la pêche , les émotions ressentit .

 

Je laisse donc quelques instant la parole à sylvain .Il nous raconte sa prise .

 

 

sylvain.JPG

 

Sylvain :

 

J’insiste un bon moment dans le haut des quais sans succès, je discute avec 2 gars qu’on avait vus en pontoon et ils me disent également qu’avec leur embarcation, ils n’ont pas vu grand chose et surtout pas les fameuses MB qu’on espère tous voir et qui je crois ne viendront plus cette année.

 

Finalement devant la difficulté de percevoir les poissons sous cette surface ridée par le vent je me résigne à rejoindre la troupe dans le NK.

 

 

J’avance quand même prudemment dans ma dernière descente des quais quand après avoir passé l’église, je vois un poisson en train de fouiner à une 10aine de mètres dans des fonds vaseux.

Vu la taille du poisson, je pense de suite à un barbeau mais réalise assez vite qu’il s’agit d’une truite que je n’espérais plus de voir avec ce vent. 

 

Elle est beaucoup trop loin pour espérer une arbalète, cette fois il faudra aller la chercher entre 8 et 10 mètres car c’est à peu près les distances entre lesquelles elle oscille depuis que je la regarde.

 

Mes 3 premières tentatives la laissent sans réaction donc je change de tactique et je lance plus loin que l’endroit ou je pense qu’elle va passer et anime ma nymphe environ 50cm avant qu’elle arrive dessus.

Ça marche, je la vois se décaler et le moment que j’espérais tant arrive, elle ouvre une gueule immense et la referme puis s’arrête.

Je ferre et je dois me contenir pour ne pas hurler de joie ( il y avait du monde autour ) quand je vois la tête s’agiter dans tous les sens et que je ressent les vibrations dans la canne.

 

Le combat se passe très bien, je n’ai même pas stressé à l’idée que j’étais en 12.8 maruto (et c’est pas plus mal car sinon j’aurais été foutu de faire des conneries), je la bride assez fermement et je ne galère que pour la mettre à l’épuisette car je dois la descendre assez loin dans des fonds durs ne voulant pas la mettre à l’épuisette où je l’ai piquée car les fonds étaient tous vaseux.

 

Ça y est elle est enfin dans l’épuisette, j’ai enfin la truite dont je rêvais secrètement depuis longtemps !!

 

sylvain--3-.jpg

 

 

Je sollicite une dame pour m’immortaliser mon poisson avant une remise à l’eau, la voici avec un pêcheur plus qu’heureux!!

 

sylvain--2-.jpg

 

 Que dire de plus .

 

                                   Des heures de patience , un rêve qui se realise , des emotions pour longtemps .La pêche à la mouche , c’est tout cela et bien plus encore .  

Updated: avril 4, 2012 — 5:52

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auvergne Passion Mouche Frontier Theme