Auvergne Passion Mouche

Journal d'un passionné de pêche et de nature

Le 24eme Carrefour National de la Pêche

Ce week end avait lieu à la grande halle d’Auvergne la 24 eme edition du carrefour national de la pêche.

P1180031

L’occasion donc de revenir un peu sur cet evenement qui s’est imposé au fil des années comme l’une des vitrines de la pêche en France.A travers un tel salon on decouvre toute la richesse , toute la modernité , toute la complexité de notre loisir.

le salon en detail

Dés le premier pas dans le salon , nous y sommes :une invitation au voyage.Chaque fédération de pêche nous montrant le meilleur d’elle même.On flâne , on s’imagine à la conquête d’un lac de savoie ou de traquer les truites de gaves.On découvre peut etre simplement le travail de nos instances , la richesse de notre patrimoine halieutique.

Puis tout à coup on est happé par le bruit des podium , çà brille , çà swing , çà rap. De la bouillette à la pomme , de l’echosondeur qui détecte tout  à l’attractor miracle , la pêche est devenu affaire de spécialiste.Ces vitrines étalent une technicité , une ingéniosité sans limite.Au fil des années , notre loisir a vu se developper des niches ou il devient peut etre de plus en plus difficile pour le pêcheur de se retrouver.On va vite à l’image de ce crankbait qui a peine tomber dans l’eau se dandine déjà comme un fou aguichant un pauvre black bass se demandant peut etre se qu’il fait là.

La pêche se décline maintenant en consommable tous plus beaux les uns que les autres.Un produit que l’on vend , que l’on achète , que l’on met en valeur , qui se professionnalise à un rythme effréné.Parfois on peut se demander s’il n’y aura bientôt pas plus de professionnel que de rivières à pêcher.Quelles seront les consequences de cette croissance qui ne semble plus pouvoir etre controler , comment nos territoires pourront assumer de telles ambitions.La part du gateau est si petite et tant de gens veulent un morceau.

Pauvre riviere , je pense à toi ,je m’inquiete de telle ambition , ne sera tu plus qu’un simple outil .Quelle critique pourront nous faire aux autres lorsque notre seul pensée à la vue d’un point d’eau sera de faire du fric !!!!!!!!!.Je m’accomode guere de ces gens qui arrivent sur les territoires , pretendent develloper ceci ou cela sans même prendre le temps d’etre identifier .Tout le monde veut profiter de nos rivieres , de nos lacs mais combien oeuvre pour leur protection , combien de professionnel , de club , de syndicat d’amenagement , d’office du tourisme , de marque , d’acteur pêche viennent à leurs secours lorsque les epées de damocles se font presentes.Je ne suis pas asserbe , je regrette simplement de voir qu’un tel deferlement , une telle richesse de notre activité , une telle capacité à se vendre , ne puisse pas servir  plus à faire des pêcheurs  militants.

Cet enjeu est pourtant  majeur dans le maintient de notre passion et pour l’avenir de nos cours d’eau et de leur biodiversité.A quoi ressemblera le championnat de france de montage de mouche dans 20 , 30 ans si sur nos rivieres nous avons plus d’eclosion d’ephemere

finale-de-montage-de-mouche.jpg

Parmis les évènements du carrefour , le samedi après midi a  invité les badaud à découvrir le montage de mouche à travers la finale du championnat de France de montage .Grâce à l’investissement de tous:l’UREAL , la fédération de pêche du 63 , la FFPML , le comité régional auvergne  , les visiteurs ont pu voir  la dextérité , la patiente , l’application de nos meilleurs monteurs nationaux.Aprés 4 heures et 108 réalisations , la victoire s’offrait à

? Femmes : Blandine Duval (CR Ile de France) ;

? Seniors : Charles Cottez (comité régional Bourgogne) ;

? Juniors : Guillaume Dugardin (CR Ile de France) ;

? Handisport : Gérard Commaret accompagné d’un coach (CR Bourgogne).

La plus belle mouche , une imitation en montage parachute d’une olive  fut attribué à Gilles Laborde.

Derriere cette competiton , ce fut aussi l’occasion de faire revenir la FFPML au sein du salon de Clermont Ferrand , une presence à mon sens indispensable permettant son rayonnement mais aussi la promotion de nos clubs locaux.

FFPML.jpg

Grâce à la volonté et à l’investissement des bénévoles du comité régional Auvergne , tout au long du week end ou presque , nous avons été en capacité de présenter la FFPML.Ce fut aussi l’occasion d’inviter chacun à venir  à la découverte de nos clubs regionaux , de leur action.Sous l’impulsion du nouveau président Jean Gilles Rix et de son équipe, l’Auvergne affiche une dynamique importante.Si beaucoup reste à faire en terme d’initiation , de transmission de savoir , de vivacité , les bases posés au cours de ce week end seront forcement trés riche et porteuses.Aujourd’hui les projets sont nombreux ; et le travail passionnant pour le développement et le rayonnement de la pêche à la mouche sur nos departements.

univers-mouche-.jpg

Je ne peux conclure cet article autour du salon sans donner un coup de projecteur plus important sur l’espace mouche.Comme tout les ans celui-ci fut certes restreint mais de qualité.Jmc nous offre un pro shop ou son univers se décline autour de quelques nouveautés 2013 que des conseillers de grand valeur nous présentent.Les habitués continueront la visite et  auront plaisir à retrouver les produits de la boutique  Devaux , les mouches Guy Plas , les cannes de Jean Benoit Angely ou celle de Jacky Boileau.Pour ma part j’afficherai 3 coups de coeur qui me conduiront à dépenser quelques euros.Je craquerai pour la beauté des plumes de l’asociacion de criadores del gallo de leon ,mais aussi pour une petite winston 576 dégotté en promotion sur le stand Riverstone.

Je ferai d’ailleurs un petit aparté  autour de cette notion et me permettrai un commentaire.Certains ont regretté la faiblesse du nombre de personne le dimanche après midi sur le salon mais pourquoi aller prendre des risques sur la route pour acheter des produits exactement au même tarif qu’on le retrouve chez un revendeur classique.Il me semble que quelques gestes commerciaux durant ces salons auraient pu décider quelques indécis à venir.

Pour le reste , je noterai aussi mon intérêt pour la boutique Field and Fish dont j’ai beaucoup apprécier la fonctionnalité de leur gilet version 3 et le coté pratique de leur nouvelle chaussure de Wadding.Enfin je rajouterai mon intérêt pour la nouvelle série de canne tenkara dont j’ai vraiment adhérer lors d’un essai.

P1200080.JPGComme à mon habitude , je clôturai cet article autour de deux mentions spéciales.

La premiere ira à l’association ADTP 43 dont j’adhère à l’etat d’esprit de gens qui certes souhaite developper une activité mais le font à une echelle qui permet de valoriser tout un territoire dans sa globalité et avec un partenariat entre les acteurs.

L’autre ira à Avozetto  et leur montage à l’élastique.Cela redonne de la modernité à l’usage de mouche en coq.

Il est maintenant tant de refermer la page autour de cet 24eme édition.L’année prochaine le salon fêtera ces 25ans , et je me flatterai peut etre de n’en avoir jamais louper une.

Updated: janvier 21, 2013 — 9:48

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auvergne Passion Mouche Frontier Theme