Green Lake en version light….

L’arrivée de l’hiver implique souvent sur l’Auvergne un ralentissement des sorties de pêche.Janvier et Fevrier seront les mois de pause , les mois des salons  avec Clermont ferrand et Saint etienne, du montage.On profite donc intensément de chaque sortie.

Avec Mickael , nous avions décidé une petite virée sur l’un des plus beaux réservoirs et des plus anciens :Green Lake.

green-lake-17dec12--5-.JPG

L’atmosphère du lieu invite à merveille à la poésie.En ce moment , les eaux hautes du lac dessinent d’innombrables retournes aux  eaux claires et vertes .Un paradis bucolique en somme.

green-lake-17dec12--2-.JPG

Green lake , c’est aussi la mémoire de la pêche en réservoir , l’un des plus anciens.En foulant ces berges , on comprend l’évolution , la richesse de cette pratique qui n’a cessé d’évoluer au fil des années.Il y a bien des années , on croisait de simple pêcheur venu de la rivière se confronter à des arcs fraîchement introduites.

Aujourd’hui les temps ont changés , les approches aussi.

green-lake-17dec12.JPG

Souvent Issus de la compétition , nous voyons des pêcheurs fortement équipés , capable de s’adapter en un clin d’oeil à l’humeur du poisson.Une approche passionnante qui ne laisse que peu de chose au hasard.Une approche ou tout est réfléchis , ou la stratégie est appréhendée avec maîtrise.On a vu au fil du temps augmenter les rampes de cannes (2,3,4…etc).Il faut être capable de répondre à chaque variation de la pêche.Méthodologie maximaliste diront certains , pêcheurs bourricots pour d’autres,cette manière de pêcher est pourtant agreable et très riche car elle force à l’analyse, à la compréhension du comportement des poissons.

green-lake-17dec12--3-.JPG

A L’opposé une autre tendance se fait très présente.Un retour au source en somme , issus très probablement de l’avènement de la pêche à vue en réservoir.Il n’est plus question de materiel , le pêcheur se veut light , une approche à l’inverse , extrêmement minimaliste.Une canne , une soie , quelques mouches.L’idée maîtresse étant d’être en mouvement , observateur et réactif.

green-lake-17dec12--6-.JPG

Peu de lac offre une diversité suffisante pour être capable de répondre aux exigences de chaque approche.Le maximaliste sera peu demandeur.Il cherchera à tirer le meilleur d’un poste et parfois pêchera plusieurs heures à même endroit.A l’inverse , la pêche version light est très exigeante en terme de milieu , de cadre.Green lake fait partie des rares plans d’eau ou cette pratique devient un réel plaisir.

green-lake-17dec12--7-.JPG

De l’eau claire , des bordures submergés , des poissons qui maraudent sans cesse , des jaunes qui attirent le regard.En ce moment  c’est un paradis pour s’amuser à cela.

green-lake-17dec12--8-.JPG

A la fin de la journée , certes j’ai  peut être  loupé quelques opportunités , un bob aurait été plus pertinent,un washing line plus adapté , un streamer fortement conseillé.Mais franchement parfois le simple fait de regarder une jaune maraudé dans la bordure , la suivre chiro au vent , la tenter , jouer avec elle , rien qu’avec elle , sans s’occuper du reste du monde,sans envisager que d’autres attendent.La pêche light offre cela , une communion permanente avec les éléments.

green lake 17dec12 (4)

Updated: décembre 17, 2012 — 8:28

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.