Auvergne Passion Mouche

Journal d'un passionné de pêche et de nature

Conditions de pêche « Sioule 30/03/2017 »

A l’image des « fishing report » américain, je vous livre quelques nouvelles des conditions de pêche du bassin de la Sioule.

Miouze, Sioulet et très haute Sioule reste très froid  malgré un niveau qui devient de plus en plus adapté à la pêche à la mouche .La fraicheur de l’eau (de l’ordre de 5°) lié au retour de la neige  sur les hauteurs en début de semaine a rendu aux poissons leur torpeur hivernal.

La pêche se fait presque exclusivement avec des techniques dites sous la canne. Il faut  faire preuve de lenteur   et sortir des sentiers battus à l’image de l’usage d’un San juan Worm pour espérer toucher une ou deux truites.

Pourtant  le redoux du printemps  qui s’annonce ,  invite très rapidement nos poissons à se mettre en place sur des postes alimentaires. A ce jeu les pêcheurs qui prennent le temps d’observer pourront espérer la prise de truite en sêche sur des olives. Les pêches au fil plaqué ou à l’indicateur à la recherche des zones peu profonde permettront durant ces périodes de belles émotionn.Comme bien souvent ,  c’est la parfaite connaissance des lieux qui garantira la réussite.

Plus à l’aval , c’est bientôt la grosse saison qui attaque et nul doute qu’une journée passée en compagnie d’Emmanuel Estival ( guide de pêche) vous permettra de parfaire votre technique durant ces heures ou la basse Sioule reste difficile à appréhender pour bien des pêcheurs qui n’aiment guère les débits au-delà de 25m3.La pêche est pour l’heure encore bien timide et il suffit de se balader le long de la rivière pour comprendre combien la réussite n’est guère au rendez-vous .Compliqué de tirer son épingle du jeu dans des conditions ou même les autres techniques peinent à reussir.S’il fallait prendre un risque , je n’aurais qu’un seul conseil : C’est le moment de la pêche au streamer.

 

Je profite de l’instant pour vous demander à tous une extrêmement vigilance pour les semaines qui arrivent. Avec le réchauffement de l’eau, les ombres devraient bientôt prendre place sur les zones de fraie. Il serait bien peu pertinent d’aller déranger ces poissons en train d’assurer l’avenir.

Parmis les autres possibilités, je choisirai de mettre en lumière quelques ressources sur le bassin du Forez avec notamment la durolle qui en  ce début 2017 connait un regain d’activité  signe d’une amélioration de cette rivière. A l’opposé  en pays d’artense, le retour de la neige a considérablement  freiné le l’activité mais des belles opportunités s’offre à nous notament très haut sur les bassins.

Pour conclure ce billet je choisi de vous inviter à poursuivre la lecture en mettant en valeur le travail de  l’aappma de chidrac.

Thematique : Reconquête de la Couze Pavin : http://aappma-chidrac.fr/reconquete-de-couze-pavin-espoirs-doutes-partie-1/

Updated: mars 30, 2017 — 3:25

1 Comment

Add a Comment
  1. migliorati gerard

    merci pour ces belles images, et ces infos de ma riviére preferée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auvergne Passion Mouche Frontier Theme