Auvergne Passion Mouche

Journal d'un passionné de pêche et de nature

4 Streamers pour passer l’hiver

L’hiver s’installe petit à petit. De nos réservoirs, les pêches imitatives et les stratégies très agressives vont laisser place à des poissons engourdis par la fraicheur de l’eau.

Mes streamers se sont  allégés au fil des semaines pour donner de l’importance  à des modèles qui font la part belle aux  pratiques lentes .Il s’agira de passer au ralenti dans la zone propice ou les poissons déjà bien éduqués  se montreront certainement très apathique.

A travers ces lignes je  choisi de vous présenter  4 montages  qui pourront se décliner à loisir en fonction des coloris et de l’humeur des poissons.

Le fritz chenille Stream

Probablement l’un des streamers le plus simple à monter. Sur un  hameçon Hanak 900 ou Kamasan B175, il se  compose d’une simple queue en marabout et d’un enroulement de fritz chenille.

L’adjonction d’une bille plastique de couleur  permet dans le cas de la version noir d’apporter un effet teaser .Une déclinaison viva dont l’efficacité tiendra aussi et surtout à la qualité du marabout et à la longueur de la queue qui se doit d’être suffisamment longue pour procurer de belle vibration.

L’autre point qui me semble important à mettre en avant tient dans la qualité de la chenille .Je dois reconnaitre une vraie préférence pour la blob Chemille JMC que je trouve vraiment top pour ce montage.

Le Pouic lapin.

Streamer référence par excellence, le pouic lapin représente l’une des mouches indispensables lorsqu’il s’agit de faire planer une bouchée aux grès de l’eau.

Pour apporter une nouveauté  à ce montage je prends le parti d’ajouter sur l’avant deux  rubbers à l’image d’un Popper. Cela permettra d’augmenter l’attractivité et apporte par moment un  plus intéressant.

Là encore parmi les petits trucs que je vous indique, je choisirai de vous renvoyer vers une vidéo réalisée il y a déjà du temps ou l’un de nos meilleurs compétiteurs de réservoir (Philipe Collet).Il avait présenté pour la revue pêche sportive (n°12)  la manière d’utiliser cette mouche. Une soie flottante, du vent et une bonne paire de lunette polarisante pour guetter les tressautements de la soie et voici une belle journée d’hiver qui commence.

L’all marabout.

Débat sans fin quant à savoir le nom de cette mouche ( Pouic ou pas !!!). Pour la différencier de sa précédente  j’ai choisi de la nommer all marabout.

Il s’agit d’une mouche montée sur un hameçon Hanak 900 en taille 6 ou Tiemco 300 .L’ensemble est réalisé en marabout. Le corps peut être soit enroulé  au twister, soit directement avec la plume mais dans ce cas il faut une belle qualité du produit avec un rachis très fin.

L’une des particularités de ce montage résidera dans la densification des fibres qui permet de procurer des animations très saccadées en action de pêche.

Willy the Devil

Difficile de terminer cette inventaire s’en rendre à césar ce qui lui appartient. Au royaume de pêche lente il est nul doute que le bobby est le roi. Je vous présente un modelé dont le nom fait référence à une chenille anglaise qui alterne le rouge et le noir .Un montage aile en dinde et corps ice dub sur un hameçon Hayabusa 751 en taille 6.

Souvent décrié, souvent interdit, il est pourtant à mon sens regrettable que l’on ne puisse pas s’en servir dans bien des endroits. Un mal aimé dont la réputation ne tient qu’au mauvais usage de certain qui n’ont pas saisi toutes les nuances de ce petit partenaire.

Loin de moi l’idée de défendre l’utilisation de cette mouche mais d’interroger directement  ces gestionnaires de plan d’eau qui me font parfois l’apologie de la tolérance sur nos parcours public m’expliquant qu’il faut accepter les  risques d’appétence et d’engommage aux appâts naturels chez les debutants.Une acceptation d’un apprentissage nécessaire qu’il ne tolère pas chez eux .Pour s’en convaincre il suffit de passer quelques heures auprès des compétiteurs pour mesurer combien ils sont capables de faire du bob une arme redoutable sans mettre en péril la survie des poissons.

Ainsi se termine cette invitation au cœur de mes  boites à mouche .Prochaine visite très bientôt ou je vous proposerai quelques modelés pour la pêche en nymphe au fil.

 

Updated: décembre 1, 2017 — 10:33

1 Comment

Add a Comment
  1. tout a fait d’accord sur le dernier sujet Stephane,la pêche aux bobbies est même l’une des plus interessante en reservoir , je la compare un peu à la pêche aux chiros,c’est à dire parfois tres tactile,à la recherche du moindre contact avec le leurre par le poisson,sentir le petit gratouillis et ferrer instantanément,ou alors parfois une bonne tape rapide,quelles sensations!
    Et je confirme qu’il y tres peu de blessure de poisson,voir même certain jour beaucoup de décroches ou des poissons pris au bord de levres.Mais bien sûr pour cela il ne faut pas laisser la s7 pendant une minute au fond de l’eau….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Auvergne Passion Mouche Frontier Theme